Les Gothiques se déplaçaient ce soir à Gap pour le compte de la trente et unième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Un déplacement compliqué pour cette première de l’année 2018, chez un concurrent au titre, bien que moins performant ces derniers temps. Les Rapaces restent en effet sur 4 défaites en 6 matchs sur le mois de Décembre. Les Gothiques, eux, ont perdu leur cinquième place face à Bordeaux samedi, et comptent bien grappiller des points chez un adversaire direct.

Mario Richer devra faire sans Léo Guillemain, souffrant, mais pourra compter sur le retour de Thomas Suire. On s’attend à une confrontation équilibré entre les deux équipes, les deux coachs ayant la même philosophie de jeu.

Ce sont les Rapaces qui se mettent tout de suite en avant dans le match. Janne Laakkonen est rapidement poussé à la faute et ses partenaires doivent jouer en infériorité. Les Gothiques n’ont pas le deuxième meilleur jeu d’infériorité de ligue pour rien, et tuent cette première pénalité. Après le bon début de match des locaux, le rapport de force s’inverse peu à peu et Jo’ Narbonne et sa bande prennent le jeu à leur compte. Les joueurs picards envoient pas moins de 17 tirs à la cage de Jeff Lerg, et trouvent les montants par deux fois en supériorité. Les deux gardien réalisent un gros match et le score et nul et vierge au terme du premier tiers.

Le deuxième tiers est un peu plus fermé que le premier, les deux équipes se neutralisent, mais ont des phases de domination de temps à autre. Le match est néanmoins très plaisant, et ce même si aucun but n’est inscrit. Le troisième tiers est dans la continuité du deuxième, et bien qu’ils aient plusieurs occasions d’ouvrir le score, les Gothiques n’arrivent pas à tromper Jeff Lerg. Henry-Corentin Buysse n’est pas en reste, et fait oublier sa contre performance de Bordeaux. Il faut donc une prolongation pour départager les deux équipes, mais les Amiénois assurent dores et déjà un point.

Comme au début du premier tiers, Janne Laakkone est rapidement pénalisé, mais le bloc d’infériorité tue une fois de plus cette pénalité. Le Finlandais revient sur la glace et emmène le contre Amiénois. Romain Bault reçoit le palet et rate une première fois la cible, mais pas la seconde, et offre la victoire à son équipe.

C’est une victoire précieuse, car Lyon, Bordeaux et Rouen ont tous perdu ce soir. Les hommes de Mario Richer comptabilisent ce soir 53 points, autant que Lyon et Bordeaux et collent donc au Top 4 avant de recevoir Chamonix vendredi au Coliséum, tandis que Bordeaux se déplacera à Gap. Une quatrième place ferme en vue ? Réponse vendredi !