Les Gothiques recevaient ce soir les Pionniers de Chamonix pour le compte de la trente deuxième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Un match très important pour le classement : Bordeaux se déplace à Gap et Lyon à Angers. Selon les résultats de ces matchs, Amiens peut monter à la quatrième place, grâce à la victoire empochée mercredi à Gap, chez les Rapaces.

Ce match était aussi le dernier sous le maillot des Gothiques pour Nicolas Leclerc. Le numéro #44 a bien sûr pour objectif de terminer sa saison sur une bonne note, et il pourra compter sur le retour de Léo Guillemain pour l’épauler. Rudy Matima est lui absent, tandis que Tim Crowder, ayant passé 2 saisons à Amiens, fait son retour au Coliséum, cette fois ci avec le maillot de Chamonix.

A l’image du match contre Strasbourg, les Gothiques mettent d’entrée la pression pour ne pas se faire surprendre par un mal classé. Les Pionniers sont acculés dans leur zone et n’arrivent pas à lancer à la cage, si ce n’est un lancer peu dangereux de Tim Crowder. Les hommes de Mario Richer touchent deux fois les montants, comme mercredi, avant de trouver la faille. Nicolas Favarin lance de la ligne bleue, mais son tir contre revient sur Léo Guillemain. Ce dernier lance instantanément et profite de l’écran installé devant Darier pour ouvrir le score. Puis Phil’ Halley s’offre un doublé dans cette période. Tout d’abord superbement en one time bien servi de derrière la cage par Tommy Giroux, Ensuite, en débordant en vitesse et en puissance, il glisse le palet sous la jambière du gardien et trébuche. On pense d’abord que le but est refusé, mais les Gothiques mènent bel et bien 3-0 au terme d’un première période dominée de la tête et des épaules.

Jérémie Romand aggrave rapidement la marque en début de deuxième tiers, mais Tim Crowder réduit le score à 4-1, et les Pionniers entrent dans une bonne période de domination. Cependant, Patxi Biscard est exclu suite à un coup de tête et les Gothiques sont en supériorité pour 5 minutes. Celle ci est mal négociée par Jo’ Narbonne et sa bande qui encaissent un but en supériorité, une fois de plus par Tim Crowder.

Les Amiénois commencent le troisième tiers en supériorité mais n’arrivent pas à concrétiser les 5 minutes dont ils bénéficient. Janne Laakkonen permet de redonner une marge de manœuvre en inscrivant un cinquième but, et ce malgré un bon retour des Chamoniards. Une sorte de faux rythme s’installe, les Gothiques voulant assurer la victoire, et les Alpins ayant pris un coup derrière la tête. Jérémie Romand est pénalisé en fin de match, mais les Pionniers n’en profitent pas. Le match se termine donc sur score de 5-2, une bien belle soirée pour célébrer.

Célébrer la quatrième place tout d’abord, mais aussi la carrière sur et en dehors de la glace de Nicolas Leclerc. Modèle de travail et d’abnégation, deux qualités prônées par Mario Richer, Mowgli aura marqué de sa patte le Hockey Amiénois.

C’est donc une équipe en confiance, et soudée, qui se déplacera à Nice Dimanche pour consolider sa quatrième place, avant de recevoir Epinal vendredi prochain au Coliséum.