Les Gothiques recevaient ce soir les Lions de Lyon pour le premier match des quarts de Finale des Play-Offs de cette édition 2017-2018. Le premier d’une série d’au minimum 4 matchs, pouvant aller jusqu’à 7 matchs, c’est un nouveau championnat qui débute. Si Lyon a remporté la “série” entre les deux équipes pendant la saison régulière, les compteurs sont remis à zéros, car tout reste à faire.

Fraîchement rentré de Pyeonchang, où il a disputé le tournoi Olympique avec la Slovénie, Anze Kuralt est bel et bien présent dans l’alignement de Mario Richer. Pas de surprise coté Gothiques, Henri-Corentin Buysse est de retour pour garder les filets Amiénois.

Les Gothiques rentrent on ne peut mieux dans ces Playoffs. Ils sont morts de faim et Tommy Giroux ouvre rapidement le score, bien servi par Phil’ Halley. Si les 2 premières minutes sont à l’avantage des locaux, cela ne dure pas. Les Amiénois sont pénalisés bêtement, et Lyon en profite pour égaliser à 1-1 en supériorité numérique. Très disputé, ce premier tiers n’est dominé par aucune des deux équipes. Les Gothiques ne laissent que peu de lignes de lancers dangereux, mais la seule qu’ils laissent est fatale : Jordan Sims inscrit le deuxième but des Lions dans ce premier tiers pour mener 1-2.

Comme annoncé lors de la présentation du match, les unités spéciales vont faire la différence (ou pas) dans cette série. Et lors de ce match, le jeu de supériorité Amiénois n’arrive pas à trouver la faille, malgré de nombreuses occasions. Les Lions enchaînent les pénalités, et Amiens aura 2 minutes à 5 contre 3, mais Rok Stojanovic porte bien son prénom.

Il faut attendre le début du troisième tiers pour que le jeu de supériorité trouve enfin la faille. Mario Trabucco, servi superbement par Janne Laakkonen égalise. C’est au tour des Amiénois d’être pénalisés dans le troisième tiers. Mais à l’image des Picards, les Rhodaniens n’arrivent pas à résoudre le problème Henri-Corentin Buysse. Ce tiers est aussi fermé que le deuxième, et on se dirige vers les prolongations.

Lyon gère cette prolongation, en fatiguant les Amiénois et en accélérant lorsque ceux-ci changent de joueurs. Cependant, la défense et HCB sont bien présents, et malgré un énième jeu de supériorité en toute fin de prolongation, on se dirige vers les tirs de pénalités.

La tension est à son comble, et Rudy Matima ne tremble pas. Le jeune Gothiques inscrit le premier et le seul tir de pénalité et la séance, et tous les tireurs Lyonnais se butent à un Buysse des grands soirs.

Les Gothiques arrachent donc la victoire dans ce match 1 au terme d’une rencontre rugueuse, et très disputée. Ils n’ont rien lâché, et s’ils ont mis deux tiers à rentrer dans les playoffs, en terme d’agressivité, ils n’ont pas raté leur premier match.

Match 2 dès demain, même endroit, même heure ! #WeAreGothiques #RoadToTheFinals