Le match débute avec une belle intensité. Les deux équipes impriment un rythme soutenu.

Rouen obtient une première occasion franche par le biais de Michel Miklik suite à une erreur défensive amiénoise mais bute sur Buysse qui fait l’arrêt. Bedin s’essaie également mais sans succès.

Amiens n’est pas en reste. Tour à tour, Trabucco, Da Costa puis Giroux n’arrivent pas à tromper la vigilance de Pintaric.

Le premier tiers se termine sur un score nul et vierge.

Le second tiers débute sur le même tempo. Amiens semble dominer sur le nombre de tirs. Giroux parti en contre bute sur Pintaric. Malgré les tentatives de Poudrier, Trabucco et à nouveau Giroux sur une passe de Halley, le score n’évolue pas.

Mais Rouen reste dangereux par Miklik ou encore Ritz. Il faut attendre une pénalité amiénoise, seulement la troisième de la soirée, pour voir l’ouverture du score.

Nicolas Ritz dévie en lucarne une passe de Guttig (38’25).

Dès le début du dernier tiers, sur leur lancée, les rouennais s’installent dans la zone amiénoise. Ils se font pressants mais sans conséquence pour Amiens.

Amiens bénéficie de son second power play du match, un power play composé de 5 attaquants.

Mais qui restera muet ce soir.

L’intensité baisse. La fatigue se fait sentir. C’est alors que Loïc Lamperier en profite pour effacer deux défenseurs et inscrire son nom sur la liste des buteurs (50’34).

Dans les dernières minutes, Buysse laisse sa cage vide. Amiens pousse mais Rouen va inscrire un troisième et dernier but en cage vide par Koivisto (59’30).

Rouen l’emporte, à nouveau…

Mario Richer : “Nous sommes tombés sur une très bonne équipe de Rouen, plus forte que l’an passé encore.

Un très bon gardien, élu meilleur joueur ce soir. Il est difficile de compter contre lui.

L’an passé, c’était leur joueur par excellence.

On a eu des lancers au but, nous n’avons pas réussi à prendre le rebond ou dévier la rondelle.

On a plus d’occasions qu’eux mais eux ont marqué. Rouen a réussi à mettre le but qui a fait la différence.

Nous avons eu moins de punitions qu’au premier match. C’est un point positif !

On a eu de la cohésion dès le début du match mais ensuite le jeu était trop ouvert. En courant après le score, tu ouvres le jeu et contre Rouen c’est toujours compliqué. Nous ne sommes qu’au début de la saison. Nous devons continuer à travailler.”

 

Amiens-Rouen 0-3 (0-0, 0-1, 0-2)

Buts pour Rouen : 38’25 Ritz (Guttig, Chakiachvili), 50’34 Lampérier (Makinen), 59’30 Koivisto (Lampérier)

Pénalités : 10 min pour Amiens, 8 min pour Rouen