Amiens se déplaçait ce vendredi 2 novembre chez les Brûleurs de Loups de Grenoble.

 

Les amiénois abordent ce match avec la confiance acquise au cours des derniers matchs, quatre victoires consécutives dont trois en championnat.

Les Grenoblois, quant à eux, étaient dans le creu de la vague suite à leurs derniers résultats peu convaincant.

 

Les isérois démarrent rapidement le match en ouvrant la marque par Fleury, en supériorité numérique, dès la quatrième minute de jeu.

Les amiénois ne se démobilisent pas. A nouveau en infériorité à cause d’un surnombre, Amiens va pourtant égaliser grâce à Mario Trabucco.

Une égalité au tableau d’affichage mais côté tirs, Grenoble impose le rythme et prend les devants avec trois fois plus de tirs. Sans dommage pour la défense gothique qui fait le travail et contient pour le moment les attaques grenobloises.

 

Une nouvelle prison est appelé contre les amiénois. Léo Guillemain se fait expulsé et Amiens doit tenir cinq minutes en infériorité. Un seul but sera inscrit par Grenoble au cours de ces cinq minutes. Il sera l’oeuvre de l’ancien amiénois, Maxime Legault, très en vue en ce début de saison.

 

Au cours des deux tiers suivants, Grenoble continuera à imposer sa domination (39 tirs contre 17 à Amiens). Toutefois, les gothiques n’encaisseront pas de buts supplémentaires et ne seront pas pénalisés.

Amiens aura résisté mais face aux assauts grenoblois, n’aura pas été en mesure d’égaliser.

 

Sans démériter, les Gothiques, tombés sur plus fort qu’eux, s’inclinent par le but petit des écarts (1-2).

Place désormais à la trêve internationale. Prochain match le 13 novembre contre Bordeaux.

 

Grenoble – Amiens 2-1 (2-1, 0-0, 0-0)

Buts pour Grenoble : 4’02 Fleury SN (Champagne, Latendresse), 16’25 Legault SN (Latendresse, Champagne)

But pour Amiens : 10’33 Trabucco IN (Guillemain)

Pénalités : 8 minutes pour Grenoble, 29 min pour Amiens.