La trêve internationale étant finie, le championnat fait son retour. Au menu ce soir les Boxers de Bordeaux.

Ce match se déroule dans un coliseum presque à guichets fermés. Plusieurs centaines d’étudiants sont venus encouragés les Gothiques d’Amiens.

Au cours du premier tiers, les deux équipes font jeux égal. Chacun contient les offensives de l’autre. Cela se confirme à la lecture de la feuille de match, 9 tirs pour Bordeaux contre 6 pour Amiens.

A la 13eme minute, sur une offensive amiénoise, Romand se retrouve seul devant Fouquerel mais ce dernier fait l’arrêt. Romand récupère le rebond et le glisse à Halley qui n’a plus qu’à pousser la rondelle en cage vide. 1-0 pour Amiens.

Les gothiques poursuivent leur effort et malgré une infériorité, maintiennent leur cage inviolée.

La fin du tiers sera animée avec un début de bagarre donnant lieu à 5 prisons dont 3 côté amiénois. Une infériorité qui sera sans conséquence pour Amiens.

De retour à cinq vs cinq, les débats sont à nouveau équilibrés. Un jeu propre de chaque côté mais il manque les occasions franches, ce que se charge de faire Tommy Giroux dont le tir est détourné par la botte de Fouquerel. Il sera imité quelques minutes plus tard, par Bault puis West décalé à la bleue.

Da costa tente la feinte dans l’enclave mais Fouquerel veille. Le temps fort est amiénois.

Bordeaux n’en reste pas moins dangereux. Sauvé loupe son face à face avec Buysse.

Un contre gothique par Romand met en difficulté la défense bordelaise qui part à la faute. Penalty pour amiens. Romand face à Fouquerel, le gardien l’emporte.

Quelques actions de bordeaux et pourtant c’est Amiens qui obtient l’occasion la plus nette, en contre, par Da Costa qui manque de peu d’accroître le score.

La délivrance vient de Halley. Sur un palet récupéré à la bleue, Philippe Halley part en contre. Accompagné de Giroux, il lance entre les jambières pour le 2-0.

Plus rien ne sera marqué malgré une supériorité amiénoise et une occasion franche pour Trabucco.

Appliqués, les Gothiques poursuivent leur travail face à leur adversaire du soir. Amiens récupère le palet en zone neutre, Trabucco passe à Matima. Fouquerel fait l’arrêt. Amiens poursuit son effort en attaque.

La palet est récupéré à la bleue par Bault qui lance à la cage. Edwards récupère le rebond pour inscrire le troisième but.

Les amiénois sont réalistes. Côté compteur, les tirs de chaque côté sont équilibrés mais Amiens obtient les meilleures chance de compter.

Au moment où Amiens semble maîtriser son sujet, Bordeaux réduit la marque sur une supériorité par Terrier bien décalé par Johnston.

Il reste 2 minutes à jouer. Bordeaux demande son temps mort. Dès le premier engagement en zone offensive, Fouquerel quitte son but.

Trop imprécis, les boxers perdent la rondelle mais Edwards et Giroux n’en profitent pas. Johnston manque la réduction du score en touchant la transversale. Les Gothiques tiennent bon et s’imposent sur le score de 3-1.

Une seconde victoire à domicile qui confirme leur regain de forme des amiénois.

Mario Richer : “On continue sur notre lancée. C’est une bonne chose. C’est important de bien jouer dans notre zone. Ce que nous avons bien su faire aujourd’hui.

Pendant la trêve, nous avons beaucoup travaillé lors de nos entraînements sur nos sorties de zone, nos entrées de jeu, attaque en zone offensive. Nous avons donné peu de chance de compter.

Nous avons joué 60 minutes. Il y a une bonne compréhension du système, plus intense. On a évolué avec 4 trios. Tout le monde a travaillé. Tout le monde a apporté son effort pour l’équipe avec moins de déchets et un meilleur contrôle de la rondelle. Une victoire d’équipe !

 

Amiens – Bordeaux 3-1 (1-0, 1-0, 1-1)

Buts pour Amiens : 13’09 Halley (Romand, Giroux), 35’45 Halley (Poudrier), 45’22 Edwards (Bault)

Buts pour Bordeaux : 48’13 Terrier SN (Johnston, Hughesman)

Pénalités : 16 min pour Amiens, 10 min pour Bordeaux