Après avoir fini l’année 2018 sur une énorme victoire contre Rouen, les Gothiques débutent 2019 en trombe.

En effet, les amiénois vont enchaîner trois matchs en six jours, un déplacement à Nice, la réception de Grenoble puis un déplacement à Mulhouse.

Un début d’année loin d’être de tout repos. “Nous prenons les matchs les uns après les autres.” confirme Mario Richer.

Priorité à Nice où Amiens se déplace donc ce soir. Les deux clubs se sont déjà rencontrés à deux reprises avec une victoire chacun… à l’extérieur. Nice est venu gagner au Coliséum (2-4) en début de saison où Amiens n’avait pas la même forme qu’actuellement. Les Gothiques ont pris leur revanche sur la patinoire niçoise (2-3).

Nice, huitièmes au classement, alterne le bon et le moins bon. Les Aigles restent toutefois difficile à battre dans leur patinoire.

Amiens sera toujours privé de Philippe Halley, suite à sa charge reçue à Angers, mais également de Mario Trabucco qui n’a pas fini le match contre Rouen.

Deux joueurs importants en moins pour Amiens et un de plus pour Nice. Les Aigles ont recruté le jeune gardien croate Rosandic.

Amiens devra se méfier, dès l’entame de match, de l’attaque niçoise qui comporte dans ses rangs trois joueurs dans les dix meilleurs compteurs du championnat : Rajamaki, Hrehorcak et Perttila.

Bien que Nice soit la troisième attaque du championnat avec 95 buts inscrits (contre 84 pour Amiens), Nice dispose également de la quatrième pire défense du championnat (98 buts encaissés, 67 pour Amiens). Un point faible que les amiénois devront exploiter pour se mettre à l’abri.

Le match de ce soir est donc très important pour les Gothiques pour maintenir le cap du top 4 et débuter l’année de la meilleure des manières.