Amiens se déplaçait à Nice pour débuter l’année 2019. Un début très intense avec trois matchs en six jours.

Les Aigles sont toujours difficile à manoeuvrer sur leur glace et cela va se vérifier. Le premier tiers sera engagé avec pas moins de trente tirs au total. Nice ouvre le score par Perttila sur la deuxième pénalité amiénoise (8’01). Amiens recolle au score assez rapidement par Louis-Mathieu Bélisle, toujours très présent en supériorité numérique (12’24).

Le meilleur compteur niçois, Tuukka Rajamaki, redonne l’avantage à son équipe peu de temps avant la fin du premier tiers (17’04).

Mais Amiens ne lâche rien et égalise après dix minuts de jeu dans le deuxième tiers (30’22) par Baptiste Bruche.

Le second meilleur compteur niçois, Peter Hrehorcak, redonne à nouveau l’avantage à son équipe (38’02). Mais les Gothiques, fidèle à eux-mêmes recollent dans la minute. Les amiénois sont accrocheurs et ne lâchent rien. Le troisième but est inscrit par Plouffe (38’56). La quatrième ligne répond encore présente.

Les deux premiers tiers ont donné six buts et pourtant, le troisième tiers restera muet. La décision se fera donc en prolongation.

A ce jeu de trois contre trois, Amiens est en réussite. Après avoir battu Rouen trois jours plus tôt, les Gothiques récidivent. Cette fois-ci, c’est le défenseur tchèque, Smach qui délivre ses coéquipiers.

Amiens engrange les deux points de la victoire et reprend un peu plus d’avance sur ses deux poursuivants Angers et Gap défaits respectivement contre Strasbourg et à Anglet.

Prochaine étape, vendredi 4 janvier avec la réception de Grenoble.

Nice – Amiens 3-4 ap (2-1, 1-2, 0-0, 0-1)

Buts pour Nice : 8’01 Palocko SN (Perttila, Tarkkanen), 17’04 Rajamaki (Tarkkanen, Perttila), 38’02 Hrehorcak Jr IN (Scolari)

Buts pour Amiens : 12’24 Bélisle SN (Giroux, Anderson), 30’22 Bruche (Maïa, Suire), 38’56 Plouffe (Suire, Bruche), 61’42 Smach (Giroux)

Pénalités : 8 min pour Nice, 4 min pour Amiens