Après avoir reçu et battu le leader rouennais pour finir l’année 2018, les Gothiques reçoivent, pour débuter 2019, les Brûleurs de loups de Grenoble, autre favori du championnat.

A peine rentrés d’un déplacement à Nice, où les Gothiques ont enchaîné une seconde victoire en prolongation en autant de matchs, un nouveau duel au sommet se présente au Coliseum entre le deuxième et le troisième du championnat.

Les Gothiques seront toujours privés de Philippe Halley et Mario Trabucco. Mais les prestations précédentes démontrent qu’Amiens ne se repose pas sur un ou deux joueurs mais sur un collectif.

Le jeune Baptiste Bruche s’est d’ailleurs mis en avant lors du dernier match contre Nice avec un but et une assistance. La quatrième ligne a également été présente lors des derniers matchs. “C’est une équipe acharnée, qui travaille fort du début à la fin. C’est l’équipe que l’on veut.”, Mario Richer

C’est donc un collectif soudé qui reçoit l’armada iséroise, qui a dû passer également par les prolongations pour se défaire de Bordeaux mercredi dernier.

Les précédentes confrontations ont tourné en faveur des grenoblois mais ont été, à chaque fois, très disputées (3-4 ap au Coliseum et 1-2 à Grenoble).

Grenoble, avec sa pléthore de joueurs au gros CV, est une nouvelle montagne à franchir pour les Gothiques. Face au second favori du championnat, Amiens ne baissera pas les armes et aura sans doute à cœur de montrer que leur 3ème place n’est pas due au hasard. Et si Amiens rééditait l’exploit ?