Amiens est dans la place !! Les amiénois se sont déplacés en nombre pour cet événement.

Cinq bus ont été affrétés par le club et de nombreux picards ont fait leur déplacement par leur propre moyen. Bercy est amiénois !

Le match démarre fort avec la traditionnelle intensité amiénoise. Lyon ne peut poser son jeu mais les Gothiques partent à la faute. Au bout de 5 minutes de jeu, la première prison amiénoise est sifflée. Lyon met en place son power play. Lavrovs masque Buysse mais la défense amiénoise tient bon.

Dès la fin de pénalité, les Gothiques repartent à l’attaque. Le palet est en zone offensive et tourne autour du but de Lyon. Maïa passe en retrait à Belisle pour l’ouverture du score d’un slap en lucarne (7’15).

Lyon décide de durcir le jeu. Amiens réagit et contient les assauts lyonnais. Le palet circule d’un but à l’autre. Lyon bénéficiera d’une supériorité supplémentaire mais le score en restera là.

Le second tiers débute sur une fin de prison amiénoise. Buysse est mis à contribution mais sans évolution du score.

Le pressing amiénois peut rependre. Romand bute sur Stojanovic.

La première prison de Lyon intervient (seulement) à la 25eme minute. Malgré la pression des gothiques, ces derniers n’arrivent pas à doubler la marque. De retour à 5 vs 5, Amiens maintient la pression mais sans franche occasion. Et en contre Lyon reste menaçant !

Amiens se fait à nouveau pénaliser. Les fautes lyonnaises semblent passer inaperçues pour le moment… Ce coup-ci Lyon ne laisse pas passer sa chance et égalise au rebond par Mickevics (31’49).

Le momentum est lyonnais. Les lions mettent la pression mais Giroux en contre est proche de redonner l’avantage aux gothiques.

Une prison supplémentaire pour les Gothiques… Da Costa est appelé à son tour au banc des prisons mais Buysse est intraitable malgré les nombreux décalages proposés par Lyon.

Le score est à égalité laissant un suspense entier pour le troisième tiers.

La tension se fait sentir. Les deux équipes peuvent prendre l’avantage à tout moment. A ce jeu, Amiens répond présent. Suire fait le tour du but et prend son propre rebond pour glisser le palet entre les jambières de Stovanovic (42’39).

Le momentum est amiénois. Le kop déjà très présent hier redouble d’effort. Bercy est amiénois…!

Lyon est en prison. Amiens s’installe mais n’en profite pas. Le match redouble d’intensité. Lyon fait le forcing pour égaliser mais les Gothiques veillent.

La tendance s’inverse. Lyon est à nouveau pénalisé. A 6 min de la fin Lyon est proche d’égaliser avec un palet insaisissable devant Buysse. La tension monte. Il reste 4 min à jouer et Lyon est à l’attaque.

Amiens se fait pénaliser mais tient. Une seconde pénalité est sifflée. Amiens est à 3 vs 5 pour 6 sec. Il reste 1’21 à  jouer. Lyon sort son gardien et égalise à 2 secondes de la fin sur un cafouillage devant le but. Incroyable ! Le tenant du titre est encore en vie.

Place à la mort subite.

A ce jeu, les Gothiques sortent les plus forts. Au bout de deux minutes, Giroux glisse le palet entre les jambières pour le but de la victoire !!!

AMIENS REMPORTE LA COUPE DE FRANCE !! La première de son histoire !!

15 ans après le dernier titre de 2004, les Gothiques inscrivent une nouvelle ligne à leur palmarès !!

Retrouvez les réactions d’après match prochainement sur le facebook des gothiques…

Amiens – Lyon 3-2 (1-0, 0-1, 1-1, 1-0)

Buts pour Amiens : 7’15 Belisle (Maïa, West), 42’39 Suire, 62’05 Giroux (Smach, Halley)

Buts pour Lyon : 31’49 Mickevics SN (Andres), 59’58 Di Dio Balsamo SN

Crédits photos : gazettesports