Les gothiques arborent ce soir leur maillot rouge du final four. Un air de coupe de France flotte au dessus du coliseum. Les partisans l’ont bien compris. La patinoire est comble pour accueillir les champions !
Un problème de sono à l’entrée des joueurs n’empêche pas les supporters d’acclamer leurs héros. La marseillaise est d’ailleurs chanter a capella par le public.

Le match commence. La première pénalité est sifflée à 1’30 à l’encontre d’Amiens. La meilleure occasion est, malgré cela, à mettre au crédit des picards. Narbonne en contre lance au but. Plouffe est au rebond mais Sabol fait le double arrêt.
Kazarine effectue une percée entre trois joueurs mais bute sur Buysse. Suire lui répond mais c’est au dessus.
L’ouverture du score intervient la minute suivante. Romand reprend juste devant l’enclave une passe en retrait millimétré de Giroux (6’32).
Quelques minutes plus tard même occasion avec Romand pour Giroux. Le palet est détourné par un défenseur.

Les débats s’équilibrent et Chamonix égalise sur une attaque à trois. D’arrisso d’un tir croisé bat Buysse (13’59).
La première supériorité amiènoise est sifflée. Le jeu se met en place et Romand inscrit un doublé sur une assistance de Halley et Giroux (15’41).

Amiens maintient la pression dès l’entame du second tiers. Anderson tente de la bleue mais ce n’est pas cadré. Poudrier, sur une passe de Belisle n’est pas plus en réussite.
Chamonix n’en reste pas moins dangereux sur leurs incursions.
Une seconde supériorité pour les Gothiques et… second but. Sur l’offensive, Maïa bien décalé par Poudrier tire à mi hauteur et trompe Sabol (27’11). Le momentum est amiénois.
Matima récupère un palet en zone offensive, décale Trabucco mais Sabol fait l’arrêt. Le palet revient. Giroux pour Halley. Romand au rebond est trop court.

Amiens finit le tiers en infériorité et débute le troisième avec toujours un joueur en moins. Sans dommage pour les Gothiques.
Amiens maintient le score. Les esprits s’échauffent. Sur une double faute de Chamonix, les joueurs se “brassent” devant le banc chamoniard. Plouffe et Baravaglio en viennent au main et se font exclure.
S’en suit une supériorité pour Amiens mais le score reste inchangé !
La tension redescend et les Gothiques gèrent leur avance. Les occasions les plus franches restent amiénoises. Poudrier reprend à bout portant une passe en retrait de Trabucco mais difficile de battre Sabol vue la proximité.
Giroux récupère le palet à la bleue, effectue un crochet pour éliminer un défenseur et passe en retrait pour Halley qui pousse le palet en cage vide (54’34).
Vexé Fortman s’en prend à Romand devant le gardien. Les deux joueurs partent en prison pour dureté (2+2).

Fort de ses trois buts d’avance, Amiens gère bien son avance et obtient encore des chances de compter. Le score en restera là malgré une dernière tentative de Belisle.

Amiens assure ce soir son top 4 (Mathématiquement, Gap ne peut plus rejoindre Amiens) et jouera ses deux premiers matchs de play-offs à domicile les vendredi 1er et samedi 2 mars. Mieux, Amiens profite du faux pas d’Angers à Lyon pour occuper seul la troisième place.

Rendez vous dès demain pour la réception d’Anglet en match avancé.

Amiens – Chamonix 4-1 (2-1, 1-0, 1-0)
Buts pour Amiens : 6’32 Romand (Giroux, Plouffe), 15’41 Romand SN (Halley, Giroux), 27’11 Maïa SN (Edwards, West), 54’34 Halley (Giroux)
Buts pour Chamonix : 13’59 D’arrisso (Rugby, Klimicek)
Pénalités : 41 min pour Amiens, 39 min pour Chamonix