Le Coliseum affiche complet ce soir. Le public ne s’est pas trompé et a répondu présent sur l’importance de ce match.

L’ambiance est bien présente. Amiens impose son rythme d’entrée de jeu. Sur un palet récupéré en zone neutre, Poudrier récupére

le palet, passe à Matima qui fait le tour du but pour le 1-0 (2’13).

Bordeaux répond avec un palet dévié de Valier. Le jeu est intense et rapide.

Six minutes de jeu et la première prison est pour Bordeaux. Matima ne cadre pas sa déviation. Da Costa au second poteau loupe une cage vide à cause d’un énorme arrêt de Fouquerel.

Une prison puis une seconde prison sont à nouveau appelées pour Bordeaux. Halley tire de la bleue en pleine lucarne (11’11). Fouquerel est masqué.

Le coliseum chante à l’unisson. Amiens poursuit sa domination. Toujours en supériorité Trabucco inscrit le troisième but (12’16).

Bordeaux tente de revenir avec une déviation devant l’enclave. Le joueur percute Buysse. S’en suit quelques échanges d’amabilité. Buysse sort un gros arrêt face à Johnston suite à un engagement.

Bordeaux pousse en début de deuxième tiers mais Buysse est présent. Amiens se fait pénaliser pour 2 minutes. Le momentum est bordelais mais sans dommage au début. Toutefois, Buysse ne peut rien faire à six secondes du terme de la supériorité sur un but de Baazzi (26’05).

La tension monte d’un cran. Bordeaux se fait plus pressant et se procure des occasions.

Mais Amiens reprend les devants. Sur un contre Plouffe déborde et centre pour Suire dont la déviation fait mouche (30’55).

Bordeaux n’a plus le choix, se lance à l’attaque mais se livre à des contres.

Le réalisme est amiénois. En contre, Smach hérite du palet et lance sur Fouquerel. Le palet revient sur Maïa qui n’a plus qu’à pousser le palet en cage vide (37’12).

Bordeaux change son gardien. Fouquerel est remplacé par Junca.

Malgré une infériorité en fin de tiers, Amiens maintient son avance. Le coliseum est en fête.

Les gothiques terminent le deuxième tiers avec quatre buts d’avance et un patin et demi en demi-finale.

Amiens se procure la meilleure occasion de ce début de troisième tiers. Trabucco fait le pressing récupère le palet et centre pour Matima. Junca fait l’arrêt. Amiens déroule son jeu. Les Boxers n’y sont plus. Sur un palet récupéré en zone offensive, un jeu fluide de trois passes est conclu par Belisle devant l’enclave (44’03).

Bordeaux est résigné et n’a plus la force de presser les gothiques et part à la faute.

La sanction est immédiate. Matima inscrit le septième but (46’33).

Chaque palet récupéré est une occasion pour Amiens. Bordeaux tente de sauver l’honneur mais ne cadre pas le peu d’occasions.

La fin de match est assez tranquille. Bordeaux réduit l’écart par Paquin (56’56) mais c’est anecdotique. Amiens passe en demi avec la manière.

Maintenant place au repos mercredi pour se préparer à affronter Grenoble dès vendredi en Isère.

Amiens – Bordeaux 7-2 (3-0, 2-1, 2-1)

Buts pour Amiens : 2’13 Matima (Poudrier, Buysse), 11’11 Halley SN (Belisle), 12’16 Trabucco SN (Maïa, Edwards), 30’55 Suire (Plouffe, Narbonne), 37’12 Maïa (Smach, Edwards), 44’03 Belisle (Maïa, Edwards), 46’33 Matima SN (Belisle, Halley)

Buts pour Bordeaux : 26’05 Baazzi SN (Valier, Johnston), 56’56 Paquin (Mulle, Valier)

Pénalités : 12 min pour Amiens, 24 min pour Bordeaux