La soirée commence par un hommage au plus fidèles des fidèles M. BEADES avec une minute d’applaudissements en sa mémoire.

 

Pendant les premières minutes, les deux équipes tentent des percées, d’envoyer le palet en fond mais les défensives maîtrisent.

La première occasion est à mettre au crédit de Latendresse, derrière le but mais Savoye veille. Amiens réplique aussitôt.

 

La seconde chance pour Grenoble est la bonne. Centre en retrait de Manavian pour Rohat qui fait mouche (6’29). Savoye ne peut rien faire.

Amiens tente de revenir. Trabucco pour Matima devant l’enclave. Horak fait l’arrêt.

Sur l’engagement suivant, Suire hérite du palet au rebond pour l’égalisation (8’14).

Les gothiques poursuivent leur effort. Maïa récupère un palet pour un face à face bloqué. S’en suit la première prison pour Grenoble.

Les isérois pressent haut pour bloquer l’entrée en zone. Amiens réussit toutefois à s’installer et est proche de doubler la marque.

Halley doit laisser ses coéquipiers un instant après avoir reçu le palet dans le visage.

 

Grenoble double la mise. Le palet est récupéré en zone offensive le long de la bande par Champagne. Ce dernier passe à Kearney seul face à Savoye (14’08).

Amiens rente de réagir mais ce soir la réussite est grenobloise.

Un nouveau palet est perdu le long de la bande, Legault tire en direction du gardien dans un angle improbable et ça fait 3 pour grenoble (16’47) !

 

Amiens pousse pour faire son retard mais les grenoblois coupent les passes amiénoises. Ce qui oblige les amiénois à se réorganiser pour repartir de l’avant.

Le jeu est équilibré mais Grenoble ne loupe pas l’occasion de corser l’addition dès que l’opportunité se présente. Legault, juste devant le gardien, hérite d’un palet contré et le concrétise (26’32).

Amiens est en supériorité. Halley tire mais le palet est dégagé sur la ligne par un défenseur. Le palet et l’attaque suivante fait mouche par Maïa (28’56)

 

Grenoble reprend le jeu à son compte. Mais Amiens en contre reste dangereux. Giroux envoie Halley en contre en 1 vs 1 mais Horak fait l’arrêt.

Nouvelle occasion pour Amiens. Edwards, seul, hérite du palet, le passe à Maïa mais Horak tend sa crosse et met fin à l’offensive.

La même occasion franche pour Grenoble va au fond. Leclerc inscrit le 5eme but (38’00).

Quelques secondes suivantes, un tir de la bleu dévié par Latendresse finit sa course dans les filets amiénois (38’43). Le réalisme grenoblois est encore tranchant.

 

Grenoble gère son avance au troisième tiers mais reste dangereux. Les gothiques tentent malgré tout mais la réussite n’est pas amiénoise ce soir.

 

Le score est déjà acquis. Le match semble baisser en intensité. Alors que les occasions franches se font plus rares. Bault réduit l’écart sur une passe de Maïa (54’50).

Supériorité pour Grenoble, sanction immédiate. Leclerc inscrit le septième et dernier but en one timer (56’04).

 

Le match s’achève sur un large score en faveur de Grenoble. Les gothiques sont tombés face à une équipe de Grenoble réaliste. Une soirée difficile pour Amiens à oublier pour tenter de sauver l’honneur demain.

 

Amiens – Grenoble 3-7 (1-3, 1-3, 1-1)

Buts pour Amiens : 8’14 Suire (Belisle, Da Costa), 28’56 Maïa SN (Savoye), 54’50 Bault (Maïa, Coulaud)

Buts pour Grenoble : 6’29 Rohat (Manavian, Treille), 14’08 Kearney (Champagne, Leclerc), 16’47 Legault, 26’32 Legault (Tartari), 38’00 Leclerc (Hardy), 38’43 Latendresse (Kramar, Arnaud), 56’04 Leclerc SN (Hardy, Bisaillon)

Pénalités : 8 min pour Amiens, 45 min pour Grenoble

 

Crédit photos : gazettesports