Amiens renoue avec la victoire au Coliséum

7 décembre 2016
liguemagnus-gothiquesvsducsdedijon-4

Amiens recevait ce mardi Dijon pour le compte de la 24éme journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Le match aller est encore dans toute les têtes, avec de nombreuses minutes de pénalités distribuées par M.Fabre, ainsi que plusieurs expulsés.

Après un match perdu à oublier contre les Pionniers de Chamonix/Morzine, les Gothiques auront à cœur de réagir, car l’écart se creuse et les PlayOffs sont encore loin d’êtres assurés. Il faut de plus que les joueurs renouent avec le public car les mauvais résultats s’enchainent, notamment à domicile. On attend de voir une équipe Amiénoise qui agit au lieu de réagir.

Amiens compte dans ses rangs l’international Kevin Hecquefeuille, qui jouera encore deux autres matchs avec les Gothiques après ce match. Cela est bienvenu, car Crowder et Legault viennent s’ajouter à la liste des blessés (Berzins, Nechala), et Prissaint, Suire et Coulaud sont absents. A noter que Kazarine fait son retour, et que deux jeunes, Herrera (numéro 2) et Garrido (numéro 6) feront leurs débuts dans la cour des grands.

La tension entre les deux équipes se fait sentir d’entrée. Malgré un bon début de match, et un premier tiers dominé par les locaux, ce sont bien les Ducs qui ouvrent le score.  On craint une nouvelle pluie de pénalité suite à la mauvaise charge de Quessandier sur Narbonne, mais l’arbitre calme vite les esprits. West égalise rapidement, mais une nouvelle fois les Gothiques se font surprendre en infériorité numérique. Avec seulement 5 lancers dans ce premiers tiers, les Ducs mènent 1-2 et les Amiénois courent encore une fois après le score.

Le deuxième tiers part sur les mêmes bases que le premier : Amiens a le palet mais Buysse réalise un gros match. Il faudra une échappée de Riendeau qui lance en lucarne pour tromper le gardien Bourguignon. Une fois de plus les hommes de Richer dominent aux tirs, ce qui est en soit une amélioration sur les derniers matchs, mais ils ne parviennent pas à trouver la faille. Le troisième tiers est quant à lui un peu moins bon, les Gothiques retombent dans leur travers : mauvaises passes, contrôles ratés, et on se dirige vers une prolongation.

Le Coliséum n’a eu que très peu l’occasion d’apprécier le spectacle qu’offre une prolongation à 3 contre 3.  Avec beaucoup de glace et de vitesse, la moindre erreur peut se payer très chère. Après quelques minutes seulement, Johansson délivre les Gothiques et le Coliséum pour offrir 2 points qui font énormément de bien avant de se rendre en Normandie pour affronter Rouen.

Il reste encore du chemin à parcourir pour assurer la qualification en PlayOff, mais la spirale négative touche à sa fin à domicile. A noter que le jeune Garrido a réalisé un match très solide pour son jeune âge, et on sait que l’on pourra compter sur lui en cas de blessure.

Prochain match au Coliséum le 27 Décembre contre Lyon.