Amiens renoue avec la victoire !

29 septembre 2017
visuelsite

Les Gothiques recevaient ce soir la Team Synerglace – Scorpions de Mulhouse pour le compte de la septième journée de Ligue Magnus. L’occasion de revoir au Coliséum Kévin Hecquefeuille, ancien Amiénois et international Français, ainsi que Axel Rioux, qui a fait un bref passage dans l’équipe il y a 3 ans. Ce déplacement, les Alsaciens l’ont fait sans Raibon, leur gardien titulaire, c’est donc Michael Muller qui garde les cages des Scorpions.

Coté Amiénois, c’est bien Henry-Corentin Buysse qui sera entre les poteaux. Elie Marcos est de retour, Bault occupera l’attaque et Coulaud est toujours absent. Après le non match de mardi, Mario Richer a décidé d’effectuer des changements dans l’alignement, notamment sur les paires défensives.

On attendait une réaction, ou plutôt de l’action de la part de ces Gothiques, et on peut dire qu’ils ont agi. Si ce n’est lors d’une supériorité numérique en tout début de parti, les Mulhousiens n’ont pas beaucoup vu la zone offensive lors des deux premiers tiers. On retrouve le jeu prôné par le coach Canadien : un gros pressing, une équipe qui attaque et qui défend à cinq. Il ne manque que le réalisme, qui tarde toutefois à arriver. Il faudra attendre les toutes dernières secondes du premier tiers pour que Jo’ Narbonne, bien servi sur un débordement de Jérémie Romand, ne trompe enfin le gardien des Scorpions.

Les Amiénois sont bien dans leur match, et Phil’ Halley réalise encore une fois un gros match. Même si ce n’est pas un joueur qui sort du lot par ses gestes techniques, celui-ci se bat sur tous les palets et travaille énormément. Il ne passera pas loin de distribuer une assistance à Romain Bault en supériorité numérique mais l’Amiénois pure souche manque la cage. Mais celui-ci se rattrape, en assistant Rudy Matima sur le second but après une récupération contre la bande.

Le troisième tiers est plus à l’avantage des visiteurs. Les Scorpions sont plus mordants et semblent s’être réveillés. La plupart des actions dangereuses sont initiées par Kévin Hecquefeuille, et ils arrivent à réduire le score en supériorité numérique en toute fin de match. Pendant une longue minute à six contre cinq, les Gothiques défendront leur maigre avantage mais finiront par l’emporter !

Tout n’est donc pas encore réglé pour les hommes de Richer, après avoir baissé le pied et s’être fait peur dans le dernier tiers, mais la prestation Amiénoise est bien plus convaincante que celle de mardi. Il faudra maintenant se déplacer à Chamonix pour y retrouver les Pionners dimanche, avant de recevoir les Brûleurs de Loups de Grenoble, nouvelle équipe de Joël Champagne et Maxime Legault mardi 3 octobre au Coliseum. Billetterie en ligne, achetez vite vos places en cliquant ici