Au bout du suspense

21 janvier 2017
Copy of 20161023_Amiens_Rouen_046

Les Gothiques recevaient ce vendredi 20 Janvier les Dragons de Rouen pour cette 35 eme journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. En mauvaise posture, restant sur 8 défaites lors des 11 derniers matchs, les Gothiques auront donc 10 matchs en incluant celui de ce soir pour se sortir de la zone des barrages et retrouver les Play-Offs. Quoi de mieux pour se relancer qu’une victoire contre l’éternel ennemi, Rouen. Les Normands, 2eme, ont remporté les 5 rencontres entre les deux équipes cette saison. On se rappelle néanmoins que les hommes de Richer, mené 4-1 à Rouen, sont revenus et ont même mené avant de s’incliner en prolongation.
Privés de Jass et Johansson, ce dernier blessé à l’épaule contre Chamonix-Morzine, les Gothiques auront à cœur d’offrir un meilleur spectacle au public du Coliséum, déçu de la dernière prestation de leur équipe contre Epinal.
Le vœu du public est exaucé : dès l’entame du premier tiers, on sent les Gothiques motivés, à l’image de Legault qui met en échec Coulombe contre la bande. On assiste à un match très ouvert, presque du « hourra hockey », tant le palet va d’un but à l’autre. Les deux gardiens sont bien présents, et il faudra attendre le deuxième tiers pour voir un but. Riendeau, encore lui, trouve le fond des filets en supériorité numérique. On se dit qu’on assiste à un match quasi parfait des Gothiques en termes de concentration et de motivation, mais en voulant « gérer » la fin du deuxième tiers, ces derniers relâchent la pression. Il n’en faut pas plus aux gâchettes Rouennaises pour en profiter et égaliser à 3 petites secondes de la fin. Le troisième tiers est aussi engagé que le premier mais le score en reste là.
On se dirige donc vers une prolongation à 3 contre 3. Après 2 minutes de jeu, un Rouennais est pénalisé pour tentative de piquage et les Gothiques auront 4 minutes de supériorité numérique pour inscrire le but synonyme de victoire. Les Amiénois lancent énormément pendant ces 4 minutes mais n’arrive pas à tromper Sabourin. Les Rouennais, encore une fois opportunistes, contrent-attaquent. Un lancer trouve le poteau, mais la chance n’est pas du côté de O’Keefe, auteur d’une très belle prestation : le palet rebondi dans son dos et franchi la ligne pour donner la victoire aux Dragons.
Au-delà du point pris, qui permet aux Gothiques de remonter à une 8eme place synonyme de play-offs, c’est surtout la prestation des Amiénois que l’on retiendra. Capables de faire jeu égal avec l’armada offensive Rouennaise, les joueurs ont retrouvé les « valeurs » que le public souhaite voir sur la glace : combativité et une volonté de mouiller le maillot en ayant un seul but en tête : la victoire. Et il en faudra, des victoires, pour arracher les play-offs et ne pas être dépendants de mauvais résultats des concurrents directs que sont Nice et Epinal.
Les Gothiques se rendront Dimanche à Besaçon pour y affronter les Ducs de Dijon, avant de retrouver le Coliséum Mardi, face à l’Etoile Noire de Strasbourg.