Au programme, après la Napoléon Cup

3 septembre 2015
Anglet victoire napoleon cup

Après la Napoléon Cup, Thomas Henno revient sur cette compétition et parle du début des compétitions, avec quelques rendez-vous emblématiques.

Au lendemain du désormais traditionnel tournoi international Napoléon, quels bilans sportif et organisationnel dressez-vous ?

« J’ai noté plusieurs points positifs ; en premier lieu, l’affluence, Nous avons vraiment attiré beaucoup de monde notamment les vendredi et samedi soir. Les supporters ont retrouvé avec plaisir le chemin du Coliséum ; ils étaient sans doute impatients de découvrir leur nouvelle équipe. Autre élément, il était important pour les coachs de pouvoir tester toutes les possibilités de jeu envisageables. Je tiens une nouvelle fois, à remercier chaudement tous les bénévoles, ainsi que la société Intermarché,  qui ont activement participé à la réussite »

Sur le plan sportif, l’année dernière, l’année dernière, vous avez obtenu la cuillère en bois ; cette année, la seconde marche du podium ! Quelle place visez-vous pour la 3ème édition ?

« L’année dernière, malgré cette cuillère en bois, nous avons disputé la finale de Coupe de France, peut-être que cette année, on progressera également dans cette compétition en en remportant la finale ! Pour ma part, j’avoue être un peu déçu, j’aurai bien aimé que l’on remporte ce tournoi, mais on a failli. C’est le sport. !Anglet a été très impressionnant, et mérite sa victoire, cette équipe confirme qu’elle n’est pas arrivée par hasard en finale de D1, On devrait assez rapidement revoir l’Hormadi en Ligue Magnus ! »

Avez-vous une idée des participants pour l’édition 2016 ?

« Aujourd’hui, non, pas encore. Aucun club de haut niveau, y compris nous, n’est capable de s’engager fermement, pour septembre 2016 ! Pour l’année prochaine, nous allons essayer de monter encore le niveau de la compétition ».

Les premiers entraînements de la reprise du « camp d’été, se déroulent toujours sur la petite glace ; est-ce un problème ?

« C’est vrai que cela représente une contrainte certaine d’avoir à se préparer sur une petite surface, c’est toujours mieux de pouvoir évoluer le plus souvent sur des surfaces égales à celles sur lesquelles nous allons jouer le plus souvent. Nous allons essayer de nous organiser pour que, dès la saison prochaine, nous disposions de la grande glace .
Cette année a été particulière, pour deux raisons complètement justifiables : les travaux de mise aux nouvelles normes édictées par la FFHF, et l’arrivée, à Amiens, d’une étape du Tour de France, pour laquelle le Coliséum a été transformé en une immense salle de presse pour tous les médias qui suivent cette épreuve ; ce qui a encore reculé la mise à disposition de la patinoire ! »
Maintenant, cap sur le championnat et les Coupes (Ligue , pour la dernière édition, et France) !
« Le prochain rendez- vous, (joueurs supporters) en configuration compétition, au Coliséum, est fixé au 15 septembre pour le second match de la Coupe de la Ligue, l’hôte sera Epinal. Les spectateurs seront privés du premier match officiel, toujours en Coupe de la Ligue, le 8 septembre, qui se déroulera à huis clos, dans une ambiance qui sera certainement assez glauque.
La Ligue Magnus commencera pour nous, le 19 septembre, à 15 heures à Gap, une rencontre retransmise sur L’équipe 21.
3 jours plus tard, nous vivrons la première confrontation Amiens Rouen pour la Coupe de la Ligue. Des dragons que nous retrouverons, cette fois pour le compte de la Ligue Magnus le 9 janvier 2016. Le premier match de Ligue Magnus, au Coliséum est fixé le vendredi 25/09 à 20heures , il nous opposera aux Diables Rouges briançonnais ! »

Jicehel

photos Marie Brunel