Coup de froid à Gap pour les Gothiques

28 février 2015

Le scénario vécu, par les amiénois, à l’Alpa Aréna, a débuté de la pire des manières puisque, après un peu plus de 10 minutes de jeu, ils avaient déjà encaissé 4 buts, dont 3 concédés en infériorité numérique, sans en réussir un seul ! A cet instant, Barry Smith demanda un temps mort pour recadrer ses troupes et les rappeler à une plus grande vigilance. Une intervention qui eut le mérite de resserrer les boulons en défense et de terminer la première période sans autre dommage.
Le préposé au tableau d’affichage connu alors un bref répit, mais fut rapidement sollicité ; 45 secondes après le coup d’envoi du second tiers, pour le 5ème but local, encore réussi en supériorité numérique ! Dans cette période , les débats s’équilibrèrent, les Rapaces décochèrent 9 tirs, dont 1 termina dans les filets amiénois, les gothiques répondant par 7 lancers dont 2 victorieux de Romain Carpentier et de David Bastien, qui ramenèrent le score à 5 à 2.
Au cours du dernier tiers, le préposé au score n’eut qu’un but à se mettre sous la dent ; le 6éme gapençais, encore et toujours, en supériorité numérique. Ses collègues qui officiaient aux bancs des prisons n’ont pas manqué de travail, puisque, dans cette période, pas moins de 118 minutes auront été distribuées aux 2 formations, quasiment à parts égales !
Encore un chiffre révélateur de la domination gapençaise, lors de ce match ; 41 tirs pour Gap et 16 pour Amiens.
A la fin de cette rencontre, joueurs et entraîneurs gothiques déploraient leur mauvaise entame du match et les nombreuses pénalités concédées, avec les dommages qu’elles ont générées au tableau d’affichage. Mais comme, le soulignait Olivier Duclos, au micro de France Bleu Picardie ; « Nous ne somme menés que par 1 à 0, nous ne devons plus retomber dans nos, travers, continuer à jouer physique et garder la même intensité en frappant au but. Maintenant, il nous faut disputer chaque rencontre , comme s’il s’agissait de la dernière de la saison ! ».
Rien n’est encore joué et tout va très vite au hockey, nos gothiques, en dépit du faible nombre de lancers cadrés se sont aussi créé plusieurs occasions très nettes qui auraient pu changer le cours des choses. Ce faux pas survient après une belle série de 5 victoires consécutives, nos gothiques nous ont déjà prouvé qu’ils possédaient les moyens, les ressources et le talent pour redresser la barre. Ils peuvent rentrer à Amiens après avoir égalisé dans ce quart de finale des play-off dont seulement 20% des rencontres possibles ont été disputées, il en reste donc 80% à disputer !!

Coup d’envoi de ce second match des quarts de finale à 20h30, diffusé en direct à partir de 20heures  dans « l’avant match », avec Antoine Barège et Mathieu Dubrulle

Allez Amiens….. !!

Jicehel
Photo : Marie Brunel