Cruel résultat pour les Gothiques

27 août 2017
mariotrabuccorouen270817

Les Dragons se sont imposés ce Dimanche après midi face aux Gothiques sur le score de 2 à 0.

Rappelons que Rouen s’est imposé hier face aux Roumains de Brasov sur le score sévère de 7-1. Les « Wolves » terminent donc dernier de cette Napoleon Cup. Amiens et Rouen sont à égalité et les Gothiques ont une chance de l’emporter sur l’ensemble de ces 3 matchs. Les Dragons, eux, auront surtout envie d’une revanche suite à la défaite concédés vendredi dernier sur leur glace face aux Amiénois (1-3).

Aucun absent à déplorer coté Normand, Jo Narbonne et Nico Leclerc sont quant à eux toujours en convalescence et Laakkonen est absent ainsi que Suire et Prissaint à peine revenus d’équipe de France U20.

Ce match amical (sur le papier, car il n’y jamais de matchs amicaux entre Amiens et Rouen) commence très fort. Les deux équipes montrent une maitrise technique impressionnante si tôt dans la saison, d’autant que la glace n’est pas d’une qualité exceptionnelle avec la chaleur.

Charges contre la bande, tirs et altercations, pas de doute, c’est bien un Amiens-Rouen. Les Gothiques sont plutôt dominateurs sur le premier tiers, et manquent de peu d’ouvrir le score sur une supériorité numérique parfaitement gérée, mais Pintaric offre une prestation solide. Le portier Amiénois, Buysse, est mis à contribution pendant le deuxième tiers lors duquel les hommes de Richer sont un peu plus à la peine sur les dix premières minutes. Le portier français répond parfaitement au Slovène et sort des arrêts de grande classe. Voyant que son équipe a besoin de souffler, Mario Richer prend un temps mort qui permettra aux locaux de refaire surface. Les deux gardiens continuent de s’illustrer, mais aucun ne craque, laissant les deux équipes sur un score nul et vierge au terme des deux premiers tiers.

La tension monte et les deux équipes se rendent coup pour coup. A dix minutes de la fin du match, on croit à un but de Perry mais le palet touche les montants alors que Pintaric était battu. Et quand on n’arrive pas à marquer dans un match aussi serré, cela se paye « cash ». Les Gothiques prennent une pénalité et les Dragons débloquent le compteur à six minutes du terme de la rencontre. Une réaction d’orgueil Amiénoise ne suffit pas. Richer sort Buysse pour faire entrer un sixième attaquant, mais les Dragons marquent en cage vide sur leur 4ème tentative et scellent le sort de cette rencontre.

Victoire Rouennaise face à de valeureux Gothiques. Les Amiénois se rendront début septembre en Angleterre pour deux autres matchs de préparation face à Milton Keynes et Coventry, avant de retrouver le Coliseum le 12 septembre pour le premier match de la saison régulière face aux Ducs d’Angers.