Des regrets pour ce 1er match, mais aussi un peu d’espoir.

19 février 2016

En déplacement à Epinal pour ce premier match des 1/4 de finale, les Gothiques se sont inclinés 4 buts à 2, avec le dernier but en cage vide …..

Olivier Duclos avait prévu un plan de jeu différent, et cela a très bien fonctionné dans ce premier tiers temps puisque les gothiques remportent cette période sur le score de 2 buts à 0, un peu il faut le dire contre le cours du jeu. En attendant en zone défensive et en jouant en contre attaque, les amiénois se sont offerts quelques crosses occasions, converties par K.Bruijsten et T.Crowder.

Efficacité offensive et défensive totale, c’est ce qu’il manquait aux hommes d’Olivier Duclos depuis plusieurs matchs. Et durant ce premier tiers temps, on peut dire que tous les ingrédients étaient réunis.

La seconde période débutait par une énorme occasion loupée pour les Gothiques, avant de nouveau de souffrir en zone défensive, et comme lors du 1er tiers, c’est Mitch O’Keefe qui tient la baraque. Mais la pression étant de plus en plus dure à supporter, le Gamyo a réussi à égaliser en l’espace de 2 minutes. Les amiénois ont perdu pied en ce début de période avec des erreurs défensives revenues, et des pénalités … Les Gothiques ont été acculés durant 20 minutes, il n’y avait qu’une seule équipe sur la glace face au portier picard qui réalise une seconde période énorme malgré ces 2 buts encaissés, et permet de rentrer aux vestiaires sur le score de parité inespéré.

Le dernier tiers continue de la même manière, à savoir une ultra domination des spinaliens, une équipe d’Amiens qui défend autour d’un Mitch O’Keefe très solide, et qui attend une faille pour jouer les contres. Malheureusement c’est sur une contre-attaque justement qu’Épinal marque leur 3eme but, récompense logique au vu du match. Les jeu s’est alors équilibré sans malheureusement que les Gothiques ne réussissent à revenir à hauteur du Gamyo. Hocevar, meilleur gardien de la Ligue Magnus durant le championnat, avait décidé de fermer la porte en fin de match pour conserver ce but d’avance et permettre de remporter ce premier match.

Souvent en difficultés cette saison loin de la glace du Coliseum, les Gothiques ont maintenu l’espoir pendant 20 minutes avant de sombrer en quelques minutes. Une première manche prise par le Gamyo, avant le second match dès demain, toujours sur la glace spinalienne. La donne n’a pas changé, il faudra prendre un match là-bas …..