2 points à prendre pour ce 6eme match Rouen-Amiens de la saison!

18 décembre 2014

6ème confrontation picardo-normande, en comptant les rencontres de préparation. Les 5 premières se sont soldées par 4 défaites picardes et une récente victoire , en Coupe de la Ligue. Un résultat, resté en travers des gorges rouennaises, d’autant qu’il avait été précédé d’un nouveau revers à Briançon, mais les « Dragons » se sont repris en triomphant d’Epinal, Aujourd’hui les Gothiques sont installés à la 5ème place de la Ligue Magnus, alors que leurs adversaires du jour, configuration inédite, pointent au 12ème rang !

Les 4 victoires consécutives empochées par les hockeyeurs picards ont reboosté le moral des troupes à la veille des retrouvailles avec leur meilleur ennemi. Pour leur plus court déplacement de la saison, les Gothiques affichent cette même ambition de toujours jouer pour gagner. Même si ce match conserve cette particularité au cœur des supporters gothiques et rouennais, il n’est plus question de derby ou de match de l’année pour les joueurs, comme l’explique Olivier Duclos, le coach assistant de Barry Smith : « Nous devons considérer cette rencontre comme une partie à deux points, en sachant que les « débats » seront toujours aussi difficiles » .

Quentin Fauchon, une des meilleures gâchettes amiénoises, ne se fait pas une montagne de cette nouvelle confrontation : même s’il concède qu’ il existe toujours une poussée d’adrénaline spéciale pour ce match, mais sans trop de pression : « Face au leader ou au dernier du championnat, nous nous présentons toujours de la même façon, en étant conscients de nos moyens et toujours avec la volonté de réaliser un bon match : voilà nôtre nouvelle force ! »

Un discours proche de celui d’Olivier Duclos rencontré après le match contre Strasbourg et avant le déplacement à Rouen

« Contre Strasbourg, nous avons évolué avec la même intensité que contre Chamonix. Nous avons vraiment maîtrisé notre sujet, en marquant plus souvent sur power-play. Nous sommes globalement satisfaits de la prestation, Une victoire contre le premier du championnat, après avoir joué correctement pendant 60 minutes, c’est tout « bénef »,. Notre stratégie pour contrecarrer ces alsaciens a bien fonctionné ; nous savions qu’ils procédaient par de longues passes avec des attaques rapides vers l’avant, nous avons décidé de laisser du monde au milieu, pour couper leurs lignes de passes. Cela a fonctionné, car à 5 contre 5 , ils ont rarement été dangereux. Ils l’étaient plus en jeu de puissance ».

La forme physique affichée par toute l’équipe est impressionnante ?

« C’est la résultante de notre gros travail du mois d’août, on savait que nous aurions un petit creux au début de la saison ; il nous fallait digérer physiquement notre style de préparation. Mais aujourd’hui, nous avons effectivement « des jambes », ce qui fait la différence ! »

Vous êtes en train convertir les septiques qui faisaient la fine bouche lors de la pré-saison et des premiers matches !

« Les gens pensent ce qu’ils veulent. Pour notre part, autant, nous n’étions pas plus inquiets que ça, lorsque, en préparation et en début de saison. De la même façon, en ce moment, nous ne nous enflammons pas ; nous continuons juste à travailler en essayant de remporter chaque match. Pour le moment cela se passe plutôt bien depuis 4 matches, nous allons essayer de poursuivre dans cette voie. Un gros match nous attend ce soir, contre Rouen. Nous nous présenterons avec toute cette confiance que l’on accumule, et avec un système de jeu qui fonctionne de mieux en mieux, nous partons confiants, sans ignorer qu’il sera très difficile d’aller gagner chez ces Dragons ! »

Le coliséum était en feu, avec cette « ola » qui a fait plus de 10 tours !

« Si les gens sont contents, nous le sommes aussi »

Barry Smith confirmait sa satisfaction :« Les joueurs ont parfaitement respecté les consignes données dans le vestiaire, Strasbourg était co-leader du championnat, nous leur avons montré que nous allions nous trouver sur leur trajet ! »

Pour Rodolphe Garnier ; prendre les deux points contre Amiens, reste une nécessité pour remonter au classement, avant d’insister : « Si l’état d’esprit n’est pas présent dans un tel match, c’est à rien n’y comprendre. Nous partons donc, avec de fortes chances de gagner » confiait-il à a presse locale.

Le match de ce soir qui devrait se jouer, à guichets fermés, sera diffusé, en Direct sur France Bleu Picardie, avec au micro, Antoine Barège, et retransmis gratuitement, à la Télévision, sur l’Equipe 21.

Pour cette rencontre Barry Smith fait preuve de fatalisme en soulignant qu’il ne sera privé « que de 3 joueurs, puisque Marc Belanger, touché aux ligaments , a rejoint l’infirmerie , où, Nicolas Leclerc et Rémi Thomas, son déjà pensionnaires…..

 

Allez Amiens

Jicehel