Epinal-Amiens ce soir à Poissompré

15 septembre 2017
Gamyo-Gothiques

Après un début de championnat tonitruant face à Angers (5-0 et une place de leader au classement général), les Amiénois seront attendus de pied ferme en terre Spinalienne ce vendredi soir. La victoire de mardi a su mettre en exergue les ambitions du groupe de Mario Richer et d’Anthony Mortas. Bien que l’armada offensive ait su montrer son potentiel lors de ce match (doublé de Trabucco, buts de Giroux, West et Romand), il est à souligner la solide performance défensive de l’équipe. Facilitant le travail à un Buysse des grands soirs, la défensive Amiénoise a montré une grande solidité, depuis longtemps oubliée des supporters Amiénois, et ce sans Todd Perry qui avec son mètre 90 et ses 111 kg sera un des piliers défensifs de l’équipe cette saison. Mais c’est avant tout le travail collectif qui a marqué les esprits, tant cette équipe semble marcher dans la même direction. Un jeu physique et rapide, avec quatre trios pouvant compter, c’est la philosophie de jeu de Mario Richer.

AU CONTACT DU PEUPLE ORANGE

Les Gamyo, quant à eux, ont été plus à la peine à Mériadeck, face à l’un des favoris du championnat : Bordeaux (défaite 5-2). Comptant sur de gros gabarits, les Spinaliens ont payé leur jeu rugueux en étant sanctionnés à huit reprises lors de la partie ! Conséquence immédiate : Les Bordelais en profitent trois fois. Néanmoins, les Gamyos inscriront un but lors d’une infériorité numérique.

Les Amiénois auront donc tout intérêt à rentrer sur la glace avec les mêmes intentions que mardi. La vitesse des attaquants Gothiques pourrait faire mal à cette défense Spinalienne à moins que  Andrej Hocevar ne soit dans un très grands soirs comme il en a souvent l’habitude. Le portier Slovène, nouveau coéquipier de Quentin Fauchon, affiche une moyenne de 90% d’arrêt depuis 2014. De plus, les Gamyo évolueront dans une patinoire de  Poissompré doté d’une nouvelle tribune et auront à cœur de bien faire devant les quelques 2000 personnes présentes ce soir.

Avantage aux Gothiques donc, mais ne tirons de conclusions top hâtives. Le championnat est long, et réservera son lot de surprises tant certaines équipes ont « un retard à l’allumage ». Comme le signifiait Jonathan Narbonne lors de la conférence de presse d’après-match suite à la victoire de mardi : « Il faut prendre les matchs les uns après les autres ». À noter les absences de Todd Perry (6 à 8 semaines) et d’Elie Marcos.

Match de suivre ce soir sur Fanseat dès 20h15.