Gap ; un os difficile à ronger pour la der !

13 février 2015

Pour le dernier match de Ligue Magnus 2014/2015, hors play-offs, les Gothiques accueillent, ce vendredi 13 février, à 20 heures, des Rapaces, à l’appétit vorace, puisqu’ils viennent d’enchaîner 9 victoires consécutives. Ces gapençais peuvent même, en cas de victoire, s’adjuger, à l’issue du coup de sifflet final, le titre symbolique de champion de la saison régulière ! Même si pour cela, ils doivent compter sur un revers de Grenoble,(qui jouera contre Epinal), qu’ils talonnent d’un petit point. Ils pourraient également se retrouver sur la 3ème marche du podium, s’ils ne marquaient aucun point au Coliséum et que, pendant ce temps-là, Rouen et Angers remportaient leurs matches… !!
Les amiénois, actuellement 7èmes, assurés de bénéficier de l’avantage dans la glace, dès le début des séries, ne sont pas menacés par leur suivant immédiat, Strasbourg, qui compte 6 points de retard sur eux. Ils peuvent cependant envisager, en cas de victoire contre Gap et une défaite de Chamonix, qui recevra les Diables rouges de Briançon, de gravir un échelon supplémentaire au classement, mais pour cela il faudrait beaucoup de « si ».Le suspens sera également de mise, à tous les étages lors de cette ultime journée de championnat ; notamment pour la seconde place, à laquelle trois équipe peuvent prétendre et que 4 autres peuvent terminer lanterne rouge !
Pas question, pour nos gothiques de sortir la calculette, ils doivent se présenter en guerriers, avec un seul mot d’ordre : la victoire ; inutile de se poser des questions en étant pendu aux réseaux sociaux pour suivre l’évolution des scores dans les autres patinoires.
Ils peuvent aussi s’appuyer sur les deux confrontations qui les ont opposées aux hôtes du Coliséum de ce soir et qui se sont déroulées dans une des plus belles et assurément la plus récente de France : l’Alp’Aréna ! La première remonte au 29 novembre dernier, qui a vu la victoire des Rapaces par 5 à 2, mais de l’avis général, les amiénois avaient tenu la dragée haute à leurs adversaires en dominant globalement les débats, mais ne parvenant pas à concrétiser, au tableau d’affichage, cette domination. Le second affrontement s’est déroulé dans le cadre de la demie finale de Coupe de France, toujours chez les gapençais. Cette fois le score a été inversé, puisque, après avoir été menés 2 à 1, à l’issue du premier tiers, les Gothiques, en costauds, se sont finalement qualifiés par 4 à 2 ! Une défaite frustrante que les Rapaces comptent bien effacer ce soir !
Depuis les deux clubs ont connu des itinéraires légèrement différents, Amiens concédant 4 défaites, alors que les gapençais poursuivaient cette impressionnante série de 9 victoires, toujours en cours. Une trajectoire qui les a rendu irrésistibles lors des matches retour de la Ligue Magnus, et leur a permis, depuis le 23 décembre, d’engranger 21 points sur 24 possibles !
Même si l’adversaire reste de taille et constitue un os difficile à ronger, nos gothiques, en respectant leur adversaire, ne se présenteront pas en victimes expiatoires, il ont prouvé qu’ils avaient plus que les moyens, avec l’appui d’un Coliséum, qui devra être, à 100%,et au moins dans les mêmes dispositions vocales que lors de la Finale de la Coupe de France, pendant 60, voire 70 minutes, à fond derrière eux, de leur opposer plus qu’une belle résistance !
A signaler que les deux équipes seront privées, chacune d’un joueur clé, pour Gap, Matt Carter qui vient de connaître la durée de sa mise à l’écart des glaces françaises et des compétitions gérées pat l’IHF : 8 mois pour avoir été contrôlé positif à l’éphédrine , et côté Amiens, Romain Bault , dans un tout autre domaine qui a écopé de 5 matches de suspension : 2 fermes et 3 avec sursis, pour ses propos saisis, à chaud, après la finale de Coupe de France. Le numéro 7 gothique manquera donc la rencontre contre Gap de ce soir et la première manche des séries.
Coup d’envoi de la rencontre à 20heures diffusion en direct , sur France Bleu Picardie, précédée d’un avant match radiophonique de l’ami Antoine Barège

Allez Amiens