Des gothiques à l’esprit commando contre le HCMAG !

17 février 2015

A l’issue de la dernière rencontre de la saison régulière, qui s’est soldée par une probante victoire contre Gap, et avant les play-offs, rencontre avec le président Thomas Henno !

Une belle clôture de la saison régulière !

« Voilà, en effet, une victoire très satisfaisante que je pourrais qualifier d’éclatante, même si venant de moi, ce terme pourrait manquer d’objectivité. Nous avons été bons dans tous les compartiments, et très intenses durant les 60 minutes de la rencontre. Pour moi, c’est vraiment l’un des matches les plus complets de la saison ; de la part de toute l’équipe, qui a été constamment présente physiquement , avec notamment Mitch au sommet de son art ! Si j’avais aujourd’hui, un voeu à formuler, ce serait que notre équipe conserve le même état d’esprit que celui affiché ce soir ! »

Avec un véritable esprit commando !

« C’est exactement cela, ils étaient tous et chacun, en mode commando. Pendant ce match, on a perdu un joueur, puis un second 20150213 dev & jaim sur la touchend ;(NDLR : Jamie Vanderveeken, puis Barracuda « Devin Gannon » ; qui, après avoir suivi, tout ou partie du match, sont revenus sur la glace, à la fin de la rencontre, pour recevoir les ovations d’un public, qui, lui aussi, était en mode play-offs), tout le monde a travaillé à fond pour compenser ces défections, et Mitch , a réalisé, pour la seconde fois de suite, un match parfait ! »

Quelle était l’ambiance dans le vestiaire ?

« Vous imaginez que ce soir, elle était plutôt bonne, avec le sentiment du devoir accompli et d’avoir rendu une bonne copie, Dés le coup d’envoi, tous ont montré une grande intensité et réussi à neutraliser les gapençais, pour s’imposer physiquement et tactiquement, tout à été très bien géré jusqu’au coup de sifflet final, c’est vraiment une très belle partie ! »

Les supporters ?

« Eux aussi, se sont mis au diapason de leur équipe, ils ont vraiment été exceptionnels, en faisant preuve d’une superbe solidarité avec l’équipe. Les mieux placés pour en parler ce sont les joueurs, ils sont tous dans une très grande promiscuité et ont tissé un lien très fort avec le public !
Ce soir, je pense que grâce à ce superbe public, qui a vraiment joué le rôle de 7ème joueur, le Coliséum a retrouvé des couleurs de « l’Enfer du Nord ». Si tous ces chaleureux spectateurs conservent cet état de forme et que l’équipe continue à jouer de la même manière que lors des deux derniers matches, la saison sera encore très longue et très belle ! »
Même coup de chapeau au public du Coliséum de la part de Barry Smith : « Les supporters jouent un rôle encore plus important lors des séries. Ce soir, ils ont encore été formidables, ils ont vécu tout le match intensément, et nous ont bien aidé à tuer les pénalités, ils étaient vraiment à fond dans cette partie. Avoir un tel public derrière soi reste important dans la dernière ligne droite de la saison ! »
Ils seront peut être moins nombreux ce soir , pas évident de suivre deux matches d’affilée les soir de semaine, mais les présents devraient continuer à entretenir la même ambiance enflammée !

Plus sobre, mais pas moins satisfait dans ses commentaires sur la rencontre contre les Rapaces gapençais, Barry Smith considérait que cette partie constituait « une parfaite entrée en matière pour les play-offs » en soulignant que l’équipe avait répondu à ses attentes en réalisant, deux voire trois excellents matches, « pas seulement contre Gap et Caen (9 buts marqués et aucun d’encaissé !), mais aussi contre Strasbourg, même si cette fois nous n’avons pas remporté la victoire !
Mais, nous savons et nous le répétons aux joueurs; la saison peut s’arrêter dans 3 matches ». Une hypothèse qu’aucun des gothiques sur et près de la glace, joueurs comme spectateurs, n’envisage un seul instant, ils espèrent commencer à en faire la démonstration dès ce soir. Pour cela , les amiénois disposent de plusieurs arguments ; un jeu physique parfaitement assumé qui peut engendrer des pénalités, mais, comme le répète, à l’envi, Olivier Duclos, le coach assistant : « On ne perd jamais un match à cause de l’arbitre ! », une redoutable force de frappe, (seconde ligne d’attaque du championnat) et 7ème défense, avec un gardien en pleine forme, qui vient de réaliser un second blanchissage sur les deux dernières rencontres et qui, en toutes circonstances, reste humble : « En ce moment , je me sens très bien, mais je tiens à remercier également toute l’équipe, auteure d’un bon match, qui m’a bien facilité la tâche en me permettant de garder la cage vierge lors des deux derniers matches ! C’est de bonne augure, pour ces séries qui sont une véritable nouvelle saison, encore différente !» Euphorique, lors de la réception d’après match, dans les salons VIP et devant les partenaires, l’ami Mitch a chanté, en français, quelques mots de la comptine : « Alouette, gentille alouette » ; une « sérénade » qui a déclenché une cascade de rires et un tonnerre d’applaudissements. Auparavant, le gardien gothique était allé donner une petite tape amicale, sur l’épaule de son homologue gapençais, Charles Lavigne, sorti sous les applaudissements du Coliséum, après une blessure.
Le mot d’ordre assigné aux hockeyeurs picards sera le même que celui transmis depuis le début de saison : prendre les matches les uns après les autres, et gagner le plus rapidement les 3 matches nécessaires pour gravir l’échelon supérieur…
Du côté des Pingouins qui sont arrivés hier soir, à Amiens, on se montre également ambitieux, à l’image du capitaine Cyril Papa, qui aimerait bien revivre un scénario identique à celui vécu la saison dernière. « Au cours de ces mêmes 8èmes de finale, nous avons affronté les amiénois, avec les deux premiers matches au Coliséum. Nous nous sommes finalement qualifiés, au cours du 5ème match décisif à Amiens. Ce sera une grosse bataille, mais nous sommes prêts à faire face et à passer ce tour , de la même manière, s’il le faut! »

Allez Amiens !!!Joueurs et supporters ; c’est à vous de jouer !!

Coup d’envoi à 20 heures d’un match retransmis, en direct, sur France bleu Picardie, précédé d’un avant match à 19h30.

Jicehel