La passe de 3, pour accéder aux quarts !

20 février 2015

Après la saison 2011/2012, les Gothiques n’ont plus atteint les quarts de finale des play-offs, l’année dernière, ce sont les Pingouins de Morzine qui les en ont empêché ; pour cela, il a fallu disputer les 5 matches , alors que les deux équipes comptaient, chacune, 2 victoires. Comble de l’humiliation, la défaite, synonyme d’élimination a été concédée sur la glace amiénoise.
Cette année, si les protagonistes sont les mêmes, les choses ont, pour le moment plutôt tourné en faveur des gothiques. Il mènent par 2 victoires à 0 et peuvent, en cas de succès clôturer la série dès ce soir, en s’imposant dans l’antre surchauffée de ces pingouins morzinois. En cas de défaite, nos amiénois bénéficient encore d’un joker pour éviter un éventuel 5ème match couperet.
Une alternative qui reste dans tous les esprits des hockeyeurs hauts savoyards, pour qui, cette série est loin d’être terminée, car à l’image du premier match, il ne leur manque pas grand-chose, pour inverser la tendance, et, tenter d’arracher une qualification sur la glace d’Amiens mardi soir !
Ils sont plusieurs hockeyeurs morzinois à croire dans la faisabilité de ce scénario ; Au premier chef le capitaine, Cyril Papa, très frustré à l’issue des 2 premiers matches : « On peut vraiment parler de frustration, car nous ne sommes jamais parvenus à avancer, surtout lors de ce 2ème match. Nous avons quasiment arrêté de jouer au Coliséum, on leur a donné le match. Pour moi, ces gothiques ne forment pas une équipe incroyable, nous n’avons pas étés bons. Pour avoir une chance de rester dans ces séries, nous allons devoir nous mettre vraiment à jouer ! »
Josselin Besson, se montre encore plus optimiste : « La série n’est pas encore terminée, et si Amiens est plus physique que nous, nous devons nous montrer plus intelligents, et ne pas tenter de répondre à ce genre de défi ! Il faut simplement exploiter leurs moindres fautes, et être attentifs dans les power-play qui seront déterminants lors des prochains matches. Nous restons sur 4 victoires consécutives à domicile et nous pouvons encore nous qualifier pour ces quarts de finale ! »
Dans le vestiaire amiénois, on ne fanfaronne pas, à l’image d’Olivier Duclos « « Rien n’est encore gagné, même si on mène bien 2 à 0, mais pour ce 3ème match, il faut considérer que les compteurs sont remis à zéro !
Nous venons à Morzine, pour jouer, un, voire deux matches. Nous allons rencontrer une formation bien organisée, toujours capable de mettre des coups de boutoir. Pendant toute la saison, ces hockeyeurs ont lutté pour éviter la relégation : être en play-offs n’est que du bonus pour eux, ils ont tout à gagner dans ces séries, alors que nous, contre eux, nous avons tout à perdre. Nous nous attendons à une chaude réception dans cette petite patinoire, il faudra se monter à la hauteur de cet accueil, mais nous serons vraiment libérés après avoir passé ce premier tour ! »
Barry Smith, toujours aussi disert, se félicite du résultat et de la manière, à l’issue du second match : « Nous avons récupéré nos 2 défenseurs suspendus et pu disposer ainsi de 7 arrières ; un avantage qui nous a permis d’évoluer avec 4 vraies lignes, un avantage incontestable, lorsque les rencontres sont aussi rapprochées dans le temps ! »
Comme pour tous les matches de la saison et encore plus pour cette 3ème match des séries, le coach amiénois n’a assigné qu’un seul objectif à ses hommes : la victoire !

Coup d’envoi à 20heures à la Skoda Arena ; match à suivre en direct sur Franc Bleu Picardie à partir de 19h30

Jicehel