Un leader un peu chahuté mais toujours vivant!

28 décembre 2014

Grenoble, l’hôte du Coliséum ce soir, traverse une mauvaise passe. Après avoir caracolé en tête pendant plus de la moitié de la saison, (une seule défaite lors des 10 premières journées du championnat !) les Brûleurs de Loups, sont dans le dur. En l’espace d’un mois, du 22 novembre, au 26 décembre 2014; soit sur les 6 derniers matches, dont 3 à domicile ; ils ont « enchaîné » 4 revers en Ligue Magnus, sans compter la défaite en Coupe de France contre Briançon ! Leur avance, au classement, a fondu comme neige au soleil et ils ne comptent plus qu’une petite poignée d’avance, alors que nos gothiques se rapprochent du podium.
Mardi, lors de la reprise, après la trêve internationale, le match face à leur bête noire, Chamonix, a tourné au même scénario négatif, que lors du match aller. C’est vrai que les brûleurs de loups ont quelques explications à cette nouvelle défaite, en prolongations. L’équipe n’a pas été épargnée par l’épidémie de gastro dont a notamment été victime le gardien, Michal Zajkowski, qui a du céder sa place à la fin du second tiers. Leur force de frappe était également diminuée car deux de leurs meilleurs artilleurs ; Eric Chouinard et Danick Bouchard, étaient bien présents sur la glace, mais, pas encore complètement remis de leurs blessures. Ces deux joueurs devraient être absents ce soir face aux amiénois. Ces défaillances n’ayant pas été compensées par d’autres joueurs d’expérience, au grand dam de l’entraîneur, Richard Martel, il était difficile de résister aux rushes des chamoniards. Le coach attend une réaction, de ses hommes, dès ce soir, face aux gothiques et lors de la finale de la Coupe de la Ligue, qui se déroulera, dans 48 heures, à Méribel et qui les opposera aux dragons rouennais. Pour ce match, les supporters, qui se déplaceront dans 5 bus rapidement remplis, sont dans le même état d’esprit que le coach isérois ! Revenons un instant sur « la probable absence », selon le coach isérois des numéros 25 et 83: info ou intox? Autant le forfait d’Eric Chouinard semble confirmé, autant celui du « Chat » paraît relever de l’intox, car l’ami Danick était bien présent, ce matin , sur la glace amiénoise, lors de la séance d’entraînement des grenoblois!!

2014 12 28 gannonDu côté amiénois, le moral est au beau fixe, la superbe victoire obtenue, avec la manière, contre les Ducs dijonnais leur a confirmé qu’ils étaient sur la bonne voie. La réception du leader grenoblois aiguise leur gourmandise pour ce match de gala, qui devrait se dérouler dans un Coliséum encore bien garni. Après avoir prouvé que leurs capacités défensives et offensives, ( notamment avec Kevin Bruijsten, auteur de 10 buts qui a inscrit une moyenne de plus d’un point par match, et de « Lucky Luke », Alias Fab Kazarine, qui tire plus vite que son ombre,comme il l’a prouvé contre Dijon en marquant deux buts, en moins d’une minute!) restent intactes, en dépit de deux défaites en prolongations contre Epinal et Briançon, à l’issue de deux matches très disputés, les Gothiques abordent ce match contre Grenoble sans complexe. Le système de jeu mis en place par Barry Smith est de mieux en mieux intégré, les unités spéciales remplissent parfaitement leur rôle, et la force de frappe est au beau fixe, comme le prouvent les deux buts inscrits en infériorité numérique contre les Ducs. Les amiénois, qui continuent tous à travailler sans relâche, entendent bien continuer sur leur lancée de la reprise : 3 points pris sur 4 possibles ! Ils disposent des arguments nécessaires pour cela.
Mais, pas question cependant de partir la fleur au fusil contre un adversaire qui rencontre quelques difficultés ; tous savent qu’ils vont croiser l’une des meilleures formations de la Ligue qui vendra chèrement sa peau. Des éléments qui devraient donner une rencontre de haut niveau et très disputée assurément agréable à suivre…..Avis aux amateurs!!

Le match, dont le coup d’envoi sera donné à 20heures, sera retransmis en direct sur France Bleu Picardie

Jicehel