Diables rouges après « tuniques bleues », au menu Magnus des Gothiques !

25 septembre 2015
cdl rou am 2

Après leur superbe match réalisé au Coliséum, mardi dernier, contre les « tuniques bleues », (la nouvelle couleur des maillots des dragons rouennais), les gothiques accueillent ce soir, vendredi 24 septembre, à 20 heures, au Coliséum, les Diables rouges de Briançon.
Les 3000 spectateurs qui garnissaient l’enceinte amiénoise ont assisté à un super spectacle, ponctué par la première défaite en match officiel de leurs adversaires. Le mérite de cette qualité d’affrontement, revenant aux 2 équipes, qui ont privilégié le jeu, délaissant la boîte à baffes souvent de sortie dans ce derby des plaines. Dans ce concert de louanges, n’oublions pas le trio arbitral, MM. Alexandre Hauchart, Jérémie Douchy et Thomas Caillot qui ont parfaitement canalisé ce match engagé, viril, mais toujours correct. Sans oublier, j’ai gardé le meilleur pour la fin, la stratégie mise en place par le duo d’entraîneurs ; Barry Smith et Olivier Duclos, parfaitement développée par des joueurs appliqués, disciplinés et combatifs, ni le formidable public qui n’a  nullement goûté son plaisir, en applaudissant chaleureusement ses hockeyeurs favoris !
Tim Crowder, et « Captain Jo » Champagne,  marqueront les 3 buts amiénois pendant le temps réglementaire et récidiveront pendant la séance de tirs au but , assurant ainsi la victoire. Mais l’homme du match, sera une fois de plus, le stratosphérique « Mitch Okeefe « , soumis à une véritable fusillade pendant toute la partie, (prolongations et tirs au but !) en détournant 42 des 45 tirs normands, souvent au prix de parades époustouflantes. Alors que son vis-à-vis ne subissait que 33 tirs et en arrêtait 29 !

Autre personne satisfaite de cette excellente prestation ; le président Thomas Henno :

« Voilà une superbe performance, au regard de nos nombreuses absences pour blessure, car  nous avons effectivement évolué avec un bloc de moins, on ne peut qu’être satisfait de voir chaque gars donner tout son possible. Nous avons eu ce match en mains, jusqu’à cette fatidique dizaine de secondes avant la sirène, alors que les rouennais jouaient leur va-tout, en faisant sortir le gardien. Voilà une équipe amiénoise comme on souhaite la voir le plus souvent possible!
Le public semble, à juste titre, très satisfait de la qualité du spectacle. En résumé, nous avons gagné en réalisant un super match ; pas question de bouder notre plaisir ! »

Revenons à l’hôte de ce vendredi soir, les Diables Rouges. En fin de saison dernière, ils ont traversé traversé une forte tourmente ; 18 joueurs ont quitté le club pendant l’intersaison, dont le capitaine, Marc-André Bernier ,une migration à peine compensée, quantitativement, par 15 arrivées ( dont un entraîneur suédois, Patrick Wener, venu avec 4 compatriotes ) . Ajoutez à cela la démission de son co-président Luc Rougny et vous aurez une idée du tremblement de terre qui a agité la patinoire René Froger. !
Comme, il fallait s’y attendre, les résultats ne sont pas encore au rendez-vous, ce qui n’obère en rien la qualité du groupe briançonnais et ses capacités à réagir.
Mais les amiénois après leur dernier match semblent armés pour faire face ; venez les soutenir nombreux !

Jicehel