Les Gothiques étrillent Angers pour la reprise

12 septembre 2017
angerssite

Ça y est ! La reprise est enfin arrivée. « Impatients », c’est le mot que les Gothiques ont le plus cité cette semaine avant la reprise. Ça tombe bien, car nous aussi !

Pour ce premier match « officiel » de la saison, les Ducs d’Angers se rendent au Coliséum, avec dans leur rangs un ancien pensionnaire du navire Gothique : Danick Bouchard. Ces derniers, privés de l’ancien Rouennais Patrick Coulombe, pourront compter sur l’un des tout meilleurs gardien Français, l’international Florian Hardy. Les Gothiques, eux, seront privés de Philippe Halley et Elie Marcos. Romain Bault évoluera à l’offensive pour ce match.

Après la présentation des joueurs uns à uns, c’est enfin le coup d’envoi. Les Gothiques sont plutôt dominateurs et plus physiques. La rondelle se trouve dans une crosse amiénoise la plupart du temps, et c’est pourtant sur une contre attaque éclair que les hommes de Richer ouvrent les compteurs dans ce match. Laakkonen récupère le palet en zone défensive et distribue une passe millimétrée dans la crosse Romand lancé à la bleue offensive. Le français se retrouve face à face avec Hardy et fait trembler les filets d’un tir à mi hauteur 1-0. A noter dans ce premier tiers la blessure de Todd Perry qui ne reviendra pas du match.
L’écart commence à se creuser lors du deuxième tiers. Les Gothiques profitent d’une double supériorité pour marquer deux buts coup sur coup. Le premier est inscrit par Trabucco qui nettoie la lucarne droite de Hardy d’un tir laser. West catapulte quant à lui un revers dans la lucarne gauche du gardien d’Angers après avoir remporté la mise au jeu. Le héro du match France/Russie est à la peine ce soir, et Trabucco viendra même nettoyer une deuxième fois sa lucarne gauche un peu plus tard dans la période. Lancé sur l’aile, le québécois ralenti et prend tout son temps d’ajuster son lancer du poignet qui trompe une quatrième fois le portier Angevins. La domination des locaux est totale, comme l’atteste la stat des tirs à la fin des deux premiers tiers : 26 tirs à 16 en faveur des Amiénois.
Les Gothiques relâchent la pression lors du dernier tiers mais sont là encore dominateurs. Les Angevins n’y sont pas, imprécis, ne cadrant quasi pas. Giroux inscrira le cinquième et dernier but du match d’un magnifique lancer frappé en lucarne. Buysse réalise un blanchissage pour son retour à Amiens, et les Gothiques terminent le match sous les applaudissements et acclamations du public sur cette large victoire 5-0. Une rentrée en grande pompe, un match plein comme on n’en avait pas vu depuis longtemps. Les Amiénois se rendront à Epinal vendredi et recevront Strasbourg dimanche pour continuer sur le rythme déjà endiablé.