Les Gothiques étrillent Epinal à Poissompré !

28 novembre 2017
hockey-sur-glace-epinal-amiens-photo-jean-charles-ole-1511903154

Les Gothiques se déplaçaient ce soir à Epinal pour le compte de la vingt-quatrième journée de SAXORPINT Ligue Magnus. Un déplacement important pour plusieurs raisons : tout d’abord, car Epinal est septième à seulement trois points des Amiénois, sixième. Ensuite, une victoire serait bienvenue pour le moral suite à la cruelle défaite de dimanche dernier face aux Lions de Lyon.

Pour ce match, Mario Richer renouvelle sa confiance à Henri-Corentin Buysse. Face à lui, il y aura Zan Us, un jeune slovène qui va faire sa première apparition en Ligue Magnus. Du haut de ses 21 ans, le gardien Spinalien tentera de faire oublier le solide Andrej Hocevar, capable de gagner des matchs à lui tout seul, comme ce fut quasiment le cas lors de la première confrontation entre les deux équipes. Rudy Matima, touché à la tête face à Lyon est bien présent, mais Elie Marcos n’a pas fait le déplacement suite à une blessure au coude.

Au vu du début de match, on se dit que la défaite est encore dans la tête amiénoise. Après seulement une petite minute de jeu, Matt Carter trompe Henri-Corentin Buysse d’une déviation et ouvre le score (1-0) pour son équipe. Cependant, les Spinaliens sont apathiques ce soir, et les Gothiques réagissent immédiatement. Après un léger retard à l’allumage d’environ cinq minutes, la machine se met en marche et les hommes de Mario Richer dominent le match de la tête et des épaules. Jérémie Romand sonne la révolte et trompe magnifiquement Zan Us après une belle passe de Tommy Giroux (1-1). Puis, c’est Rudy Matima qui transperçe la défense Vosgienne. Une pénalité est appelé car Matima a chuté, mais le palet reste Amiénois et Karmeniemi pousse le palet dans la cage laissée vide (1-2) et permet aux Gothiques de prendre l’avantage dans ce premier tiers.

La deuxième tiers est lui totalement dominé par les picards. D’entrée, Anze Kuralt contourne magnifiquement Zan Us en jeu de supériorité et permet aux Amiénois de mener 1-3. Le gardien slovène ne semble pas bien dans son match et laisse beaucoup de mauvais rebonds. Mais c’est aussi parce que sa défense est à la peine. Alors qu’ils sont en supériorité numérique, les Gamyos perdent le palet et Phil Halley part en échappée. Le canadien glisse la rondelle entre les jambes du gardien et augmente encore l’avance des Gothiques (1-4). Le #71 inscrira même un doublé une dizaine de minutes plus tard. Il profite de la défense complétement statique des locaux pour attaquer la cage et inscrire le cinquième but de la soirée (1-5). Bien que le tiers ne soit pas terminé, l’arbitre arrête le jeu et renvoie les équipes aux vestiaires car McDonough s’est blessé et la glace est tachée de sang. La fin du second tiers et le troisième tiers seront donc joués après la pause.

Au retour des vestiaires, Bradley Gratton décide de faire entrer Issac Charpentier aux dépends de Zan Us. Les deux dernières minutes du second tiers se terminent et le troisième tiers débute. Les Gamyos reviennent avec de meilleures intentions mais Jo’ Narbonne et sa bande gèrent tranquillement le match. A deux minutes de la fin, Gasper Susanj est sanctionnée de cinq + vingt minutes pour un coup de coude à la tête sur Rudy Matima. Les Gothiques en profitent pour corser l’addition par l’intermédiaire de Anze Kuralt. La victoire est donc totale, et la réaction espérée est bien présente. Les Gothiques s’imposent sur le score de 1-6 et reviennent d’Epinal avec trois points.

C’est une victoire importante qui fait énormément de bien au moral. Une domination totale face à une équipe des Gamyos méconnaissable. Une festival offensif, des unités spéciales qui fonctionnent, cela est de bonne augure pour les trois matchs à venir. Il faudra confirmer dès vendredi avec la réception des Scorpions de Mulhouse – Team Synerglace.

Crédit Photo : Jean-Charles Olé, http://www.vosgesmatin.fr/sport/2017/11/28/hockey-sur-glace-epinal-amiens