Les Gothiques ont 2 balles de match !

3 mars 2018

Les Gothiques recevaient ce soir les Lions de Lyon pour le match 5 des quarts de Finale des Play-Offs. Une victoire ce soir permettrait de prendre une option pour les demis-finales. En effet, le gagnant de la rencontre de ce soir aura deux balles de match pour terminer la série, et ce dès dimanche, 17h, à Charlemagne.

Ondrej Smach, toujours blessé, n’est pas de retour dans l’alignement. Henri-Corentin Buysse garde les cages Amiénoises après un très gros match 4. Rok Stojanovic est lui de retour entre les poteaux Rhodaniens, après le match très moyen de Maris Jucers.

Contrairement aux derniers matchs, les Gothiques rentrent très bien dans la rencontre. Ils retrouvent leur jeu simple et rapide qui a fait leur succès toute la saison, mais n’arrivent pas à cadrer leur lancers. Les Lions jouent en contre-attaque, mais n’arrivent pas à trouver de lignes de lancer dangereux grâce à l’excellent travail défensif de Jo’ Narbonne et sa bande. La ligne de Mario Trabucco, Anze Kuralt et Janne Laakkonen est particulièrement en vue. Le slovène reçoit un palet récupéré en zone offensive par Thomas Suire, et envoie un lancer croisé à mi hauteur qui trompe Stojanovic. Les Gothiques mènent 1-0, et se font des frayeurs, mais les Lyonnais sont maladroits (ce qui ne leur ai pas arrivé souvent dans la série). Néanmoins, Romain Bault est pénalisé en toute fin de période suite à un excès d’engagement, et Samuel Takac égalise d’un superbe shoot en lucarne (1-1).

C’est le cas depuis le début des Play-Offs, les Amiénois n’arrivent pas à rester concentré pendant 60 minutes. Le deuxième tiers est beaucoup plus compliqué, et c’est Lyon qui se crée les occasions les plus dangereuses. Les hommes de Mario Richer tentent des relances compliqués interceptées soit en zone défensives, soit en zone neutre, et se mettent en difficulté tout seuls. Cela fini par se payer : Aubin Lamirault conclu une contre-attaque à 2 contre 1 et permet aux Lions de mener 1-2 à la fin du second tiers.

Cela a pour effet de remobiliser les Amiénois. Beaucoup plus en vue, les Gothiques cadrent plus de lancers, et obligent Stojanovic à se déployer. Joey West égalise et les deux équipes sont à 2-2. Les pénalités pleuvent dans ce tiers, mais aucune des deux équipes ne profitent des opportunités de supériorité numérique. Amiens aura un power-play à 2 minutes de la fin, mais Jérémie Romand est pénalisé bêtement. Le tiers se termine donc, et pour la troisième fois dans la série, on se dirige vers des prolongations.

Les lyonnais ne profitent pas du laps de temps où ils sont en supériorité, et ce sont les Amiénois qui dominent. Samuel Takac a une opportunité de face à face mais HCB est très solide, et la contre-attaque Gothiques s’enclenche. On assiste à un festival de l’attaque Amiénoise, qui est terminée par un dribble superbe de Anze Kuralt offrant la victoire à son équipe.

Qu’elle fait du bien cette victoire ! Une option sur la qualification prise par Jo’ Narbonne et sa bande, mais on le voit, depuis le début, cette série est très serrée. Il ne serait pas étonnant que l’on assiste à un ultime match entre les deux équipes mardi prochain, mais rien n’est fait, et il y a déjà match à jouer, et à gagner, dimanche à 17h à Lyon !