Non, les gothiques ne sont pas morts !

4 mars 2015

Hier soir, les hockeyeurs amiénois ont clairement montré qu’ils entendaient lutter de toutes leurs forces pour poursuivre leur chemin dans ces play-offs 2014/2015 et montrer à tous et à chacun qu’ils ne sont pas morts. Notamment au coach gapençais qui, à l’issue du second match victorieux de son équipe, déclarait ; « C’est souvent plus difficile de clouer le cercueil » !
C’est vrai que ce match 3 des quarts de finale qui s’est déroulé dans un Coliséum plein comme un œuf, complètement acquis à la cause gothique, n’a pas démarré sous les meilleurs auspices. Sans doute un peu tendus par la difficulté de la délicate mission qui leur était assignée (vaincre ou mourir !), les amiénois sont apparus un peu timorés, dans le premier tiers, à l’inverse des gapençais qui ont rapidement porté l’offensive devant les buts amiénois. Par chance, l’ami Mitch Okeefe était encore dans un grand jour !
Pour la 3ème fois, dans chacune de ces 3 rencontres contre Gap, les gothiques concédaient rapidement le premier but par Karel Richter, juste avant la 7ème minute, alors qu’ils se trouvaient en double infériorité. Pendant cette première période, les locaux trop indisciplinés et souvent justement punis (4 pénalités amiénoises pour une seule gapençaise !) furent contraints à la défensive, à 5 contre 4, pour endiguer les virevoltants attaquants gapençais qui bombardaient leur cage, en la soumettant à un tir nourri, (2 tirs amiénois contre 12 de Gap !), défendue par un super goalie déjà depuis longtemps en mode play-offs.
Pendant le second tiers temps, les débats s’équilibrent et les gothiques reprennent du poil de la bête, en retrouvant cette intensité qui leur avait fait défaut en début de match. Une activité qui redonna immédiatement de la voix aux 3000 spectateurs du Coliséum et qui fut payée de retour par l’égalisation réussie par Shayne Stockton, assisté de Jamie Vanderveeken et de Kevin Bruijsten, à la 27ème minute. Le match avait changé d’âme, le décompte des tirs était clairement à l’avantage des gothiques : 12 à 9, au point que le second but gapençais réussi, par Paul Schmidt à la 14ème minute, fut réduit à la simple anecdote puisque annulé par la seconde égalisation amiénoise, 2 minutes plus tard, par le très combatif Jamie Vanderveeken, assisté de Marc Belanger et de Shayne Stockton. Tout était en place pour une fin de match haletante, et elle le fut, avec un Coliséum qui a parfaitement tenu son rôle de 7ème homme.
Le 3ème tiers fut éprouvant à suivre, les 2 équipes cherchant visiblement le K.O et les brigades offensives gapençaises reprenaient leur travail de sape (7 tirs contre 3), mais les Gothiques, portés par leur formidable public rendaient coup pour coup. Les Rapaces pensaient avoir réussi à s’approprier enfin la feuille de match, lorsque Karl Richter, trouva l’ouverture à la 46ème minute (3 à 2). Nullement découragés par la réussite de leurs adversaires,et soutenus par 3000 spectateurs, debout et bruyants à souhait, les Gothiques se lançaient inlassablement à l’assaut de la cage de Clément Fouquerel. Une obstination qui finit par payer, puisque, à 6 minutes de la sirène, Joël Champagne, assisté de David Bastien et d’Axel Rioux, obtenait l’égalisation synonyme de prolongation, ( 3 -3 ; 54’05’’). Un extra-time plein de suspens au cours duquel les amiénois tiraient 4 fois en direction des buts des Rapaces, alors que leurs adversaires ne répliquaient qu’une fois. La dernière fut la bonne puisque transformée en but par un opportuniste Quentin Fauchon, placé idéalement en embuscade, pour reprendre un lancer de David Bastien , relâché par le gardien gapençais. On vous laisse deviner la joie et l’allégresse que cette réussite a engendrée dans le Coliséum !
Ce soir, les amiénois ont montré leur détermination, menés 3 fois au score, ils sont revenus à chaque fois, pour finalement arracher le droit de continuer cette série, dans laquelle ils ne comptent plus qu’un point de retard sur Gap. Pas mal pour un cadavre dont on avait quelques difficultés à clouer le cercueil! Il reste toutefois encore au moins un match à disputer pour éventuellement s’offrir « une belle » contre cette excellente équipe gapençaise et s’inviter dans le dernier carré des play-offs 2014/2015. C’est possible avec votre soutien, vous êtes le 7ème homme !!
La vente pour le match 4 du 1/4 de Finale face à Gap ce soir à 20h se fera au bureau du HCAS de 8h00 à 12h et de 13h30 à 17h
Allez Amiens !!….

Jicehel

Photo Lucille Lefevre

equipe fr
Prochain épisode, ce mercredi 4 mars 2015, à 20 heures au Coliséum : match retransmis en direct sur France Bleu Picardie et sur  www.lequipe.fr