Les Gothiques tombent pour leur 500eme au Coliséum

24 février 2018

Les Gothiques recevaient ce soir les Lions de Lyon pour le match 2 des quarts de finale de play-offs. Une victoire ce soir permettrait de prendre une avance de 2-0 dans la série et de se déplacer sans pression à Charlemagne.

Ondrej Smach, sorti sur blessure hier, n’est pas sur la feuille de match et les Gothiques devront faire sans l’un de leur meilleurs défenseurs, pièce importante d’un jeu de supériorité en panne. Henri-Corentin Buysse garde les filets Amiénois, et est opposé comme hier à Rok Stojanovic.

Si Jo’ Narbonne et sa bande étaient parfaitement rentrés dans le match hier, ce n’est pas le cas ce soir. Les Gothiques sont bousculés physiquement et n’arrivent pas à répondre dans les coins. Sanctionné deux fois d’affilé pour crosse haute, Nicolas Favarin offre une opportunité aux Lions d’ouvrir le score en supériorité numérique. Contrairement aux Gothiques, les Lions trouvent l’ouverture avec un homme supplémentaire et mènent 0-1. Cela semble réveiller les Amiénois qui mettent un coup d’accélérateur. Lauri Karmeniemi égalise après un cafouillage devant la cage Lyonnaise, mais les Amiénois encaissent un but à 30 secondes de la fin du tiers. À noter que le jeu de supériorité Amiénois est encore une fois stérile, et ce malgré une opportunité de double supériorité.

Le deuxième tiers est peu riche en événements. Si les Lyonnais aggravent rapidement la marque à 1-3 par l’intermédiaire de Mickevics, Les Gothiques n’arrivent pas à trouver leur jeu, et les Lions verrouillent bien en défense. Les Gothiques ne trouvent pas les ressources pour répondre à l’intensité physique imposée par Lyon.

Une fois de plus, les Lions sont pénalisés dans le troisième tiers, mais rien n’y fait : la chance et la réussite n’est pas coté Amiénois ce soir. Il manque un petit quelque chose pour permettre de cadrer les tirs, et Amiens est à 0-7 en powerplay, et 1-13 sur la série. Un très faible pourcentage de réussite dans un secteur qui pourrait très clairement faire la différence, car Lyon compte déjà 58 minutes de pénalités en deux matchs.

Les Gothiques s’inclinent donc 1-4 dans ce 2eme match, et les Lions reviennent à égalité 1-1 dans la série. Si le score n’est pas important, car c’est au final un match perdu, c’est le contenu de ce match qui soulève des questions. En difficulté dans le secteur physique, un jeu de supériorité stérile, de l’imprécision dans le dernier geste, tout cela font que les Gothiques se sont inclinés ce soir. Il faudra maintenant aller à Charlemagne avec d’autres intentions, afin de ramener au moins 1 match, et si possible deux, pour pourquoi pas terminer la série vendredi prochain, au Coliséum !