Défaite sans conséquence au classement

21 janvier 2018

Les Gothiques se déplaçaient cet après-midi à Grenoble pour le compte de la trente septième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Deux jours après la défaite à domicile face aux Dragons de Rouen, les Amiénois enchainent avec un match contre les favoris de cette édition 2017-2018. Dans le même temps, Lyon et Bordeaux s’affrontent, ainsi que Gap et Rouen, ce qui peut faire bouger le classement de façon favorable ou non pour les Gothiques.

Première surprise de Mario Richer, c’est Lucas Savoye qui garde les cages cet après-midi. Ce dernier avait fait un match énorme au Coliséum lors de la victoire des Amiénois contre les Brûleurs de loups, c’est aussi l’occasion de mettre Henry-Corentin Buysse au repos après l’enchainement de matchs importants, avec des rencontres à venir contre des concurrents directs tels que Angers, Gap, Lyon et Bordeaux. Coup dur pour Mario Richer, Jérémie Romand est blessé et ne fait pas parti de l’alignement pour ce match.

Malgré l’heure du match peu ordinaire et le long trajet, les Gothiques semblent bien en jambe en ce début de match. Jo’ Narbonne et sa bande font jeu égal avec les locaux, et sont même parfois dominateurs. Cette domination est concrétisée d’un superbe lancer en lucarne de Ondrej Smach, qui inscrit son deuxième but en deux matchs. Alors que tout semble aller pour le mieux, c’est au contraire le début d’une longue après midi sur la glace de Pôle Sud. Nous le disions en présentation, Amiens est l’équipe la moins pénalisée de la ligue, mais cette discipline n’était pas présente pour cette rencontre. Alors que Grenoble n’était pas dans un grand jour, les Brûleurs de loups ont pourtant converti 3 jeux de supériorité dans ce premiers tiers. Un lancer de Dame-Malka à ras de glace, puis une lucarne de Giroux laissé seul dans le slot, et enfin un but de Bostan Golicic viennent donner une avance de 3-1 aux locaux.

Alors que l’on s’attend à une réaction Amiénoise dans le deuxième tiers, les Gothiques semblent plutôt avoir pris un coup derrière la tête. La défense est de plus à la peine et laisse beaucoup d’espaces. Vincent Kara en profite et donne aux siens une avance de 3 buts et permet de mener 4-1. Lucas Savoye est bien seul et réalise pourtant un match solide, mais Amiens n’y est pas cet après midi. Les Gothiques encaissent en effet un 5eme but, par l’intermédiaire de Mathias Arnaud.

Avec ce score de 5-1, et la sortie sur blessure de Lucas Savoye, les hommes de Mario Richer semblent « ne pas vouloir se cramer » avec l’enchainement de matchs qui arrivent, et le score très sévère. La discipline aura fait la différence, car cette équipe de Grenoble n’a pas dominé cette rencontre outrageusement. Des 6eme et 7eme buts, tout deux en supériorité numérique viendront s’ajouter à la « valise », première de la saison pour les Gothiques.

Deuxième défaite d’affilée, après celle contre Rouen, et pas des moindres car le score de 7-1 reste tout de même très sévère au vu du déroulement du match. Beaucoup de pénalités sifflés à l’encontre des deux equipes et 5 buts inscrits en supériorité auront eu raisons des Amiénois. Ce résultat n’a heureusement pas d’incidence au classement, les Gothiques restent 4eme après la victoire en prolongation de Bordeaux sur Lyon.

Il faudra vite réagir et oublier ce score lourd dès mardi contre Angers, à domicile.