Coup d’arrêt pour les Gothiques

24 novembre 2017
23755755_10155402050449055_1109591620549909287_n

Les Gothiques se déplaçaient ce soir pour le compte de la vingt-deuxième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus à Angers, pour y affronter les Ducs. Un déplacement périlleux chez un « mal classé » à la surprise générale. Plutôt habitués à tenir les premiers rôles lors des saisons précédentes, les Angevins connaissent un début de saison catastrophique, et pointent à la neuvième place du classement. Dernière déconvenue en date, mardi, sur la glace de Cholet, où les Ducs se sont fait sortir de la Coupe de France. Cette élimination n’a pas plu à l’équipe dirigeante, les joueurs sont donc sous le feu des projecteurs pour ce match.

Une semaine après la superbe victoire contre les Boxers de Bordeaux, les Gothiques ont pu se reposer et Mario Richer en a certainement profité pour travailler à l’entraînement certains secteurs de jeux tels que la supériorité numérique. Le premier match entre les deux équipe remonte au 12 septembre, match d’ouverture de la saison 2017-2018, où les hommes de Mario Richer s’étaient imposés 5-0.

Après le match de Bordeaux, les attentes sont élevées en terme d’impact physique et d’intensité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce match n’est pas du même niveau. Les deux équipes s’observent, mais les Angevins ont le contrôle du palet. Les locaux veulent ouvrir le score rapidement pour se mettre à l’abri et répondre aux attentes du président Juret. Après avoir tenu dix minutes, les Gothiques craquent. Brian Henderson ouvre le score, suivi huit minutes après en supériorité numérique par Michael Quenesle. Le score de 2-0 respecte la logique du premier tiers, mais on sent que si les Gothiques accélèrent la cadence ils peuvent égaliser.

Le second tiers est un peu plus équilibré et Jo’ Narbonne et sa bande semblent être enfin rentrés dans le match. Romain Bault se jette pour contrer un lancer, et le palet est récupéré par Mario Trabucco. Le canadien part à 2 contre 1 avec un de ses partenaires et trouve la lucarne de Florian Hardy pour réduire la marque.

Les Amiénois poussent dans le troisième tiers mais n’arrivent pas à battre Florian Hardy. Le gardien Français réalise un match solide, et ce même lorsque que Buysse est sorti par Mario Richer. Ce sera d’ailleurs le joueur du match pour l’équipe locale, après cette victoire 2-1.

Coup d’arrêt pour les Amiénois.  Après la défaite de Bordeaux, une victoire ce soir aurait permis aux Gothiques de se saisir de la quatrième place aux détriments des Boxers. Cependant, le manque d’intensité face à une équipe qui cherche à se refaire aura porté préjudice. Il faudra réagir dès dimanche, au Coliséum, face aux Lions de Lyon.

Crédit photo : Page Facebook Ducs D’Angers.