« MégaMitch » et les boys redressent la tête !

25 février 2016
2016-02-24  super mitch

Les matches 3 &4 des quarts de finale des play-offs , opposant le Gamyo d’Épinal aux Gothiques d’Amiens, qui viennent de se dérouler au Coliséum, ont présenté deux facettes foncièrement différentes.
Lors du match 3, les amiénois, qui avaient essuyé deux revers, à Épinal, avaient effectué une belle entrée en matière, en s’adjugeant la possession du palet, au moins pendant le premier tiers…. Pendant les 2 premières périodes, ils firent vaillamment face, à l’artillerie lourde spinalienne, qui laissa tranquillement passer l’orage de la domination initiale adverse.
Les amiénois parvinrent à mener au score, avec le but de « Boubou », (4’35), qui effaçait celui réussi par Ken Ograjensek, une minute auparavant. Fab Kazarine, avec la complicité de l’ami Boubou et Mitch Fillman, pour un court instant, redonnant l’avantage aux locaux dans un Coliséum qui ne cachait pas sa satisfaction.
Pas question de laisser les amiénois prendre le large pour des Gamyos, bien décidés, à clore la série le plus rapidement possible, puisque une quarantaine de secondes plus tard, suite à une relance pour le moins approximative, Jan Plch permet à son équipe de revenir au score, (2 -2 ; 39’16’’).

2016-02-24 papa hockey 2016-02-24 concentration maxi
Les débats se stabilisent pendant la moitié du 3ème tiers, mais l’attaque spinalienne se fait de plus en plus pressante. A la 56ème minute, suite à une interception de palet, qui annihilait une attaque gothique, Epinal, par l’intermédiaire de Mathieu Le blond, assisté de Ken Ograjensek et d’un ex-Aménois ; Pierre Charles Hordelalay, trouve la faille.
Le 4ème but, inscrit en cage vide, alors que Mitch Okeefe , avait été rappelé sur le banc, reste anecdotique, mais scellait le sort d’une rencontre qui constituait la 3ème défaite , en autant de matches pour le compte de ces play-offs.
Ce n’est pourtant pas faute d’avoir fait feu de tous bois en attaque ; pas moins de 35 tirs ont été décochés par les amiénois, contre 27 pour les Gamyos !
Un résultat qui n’incitait pas à l’optimisme pour la rencontre du lendemain : des vacances prématurées, précédées d’un sweep ; (4 défaites d’affilée), était même envisagées par plusieurs supporters et la presse locale !

Faim et soif gothiques

Pour le 4éme match de la série, les 2500 spectateurs ont vécu un match palpitant, qui est allé au bout du bout du suspens pour se terminer aux tirs aux buts, assurant une victoire amiénoise qui a comblé d’aise l’ensemble du public, qui, la veille, était un peu resté sur sa faim.
Il était encore question de faim et de soif, pour évoquer le comportement des amiénois. Il se sont lancés comme des « morts de faim » et assoiffés de victoire dans cette rencontre qui aurait pu être la dernière de la saison !
La motivation n’étant pas moindre chez les visiteurs, ils étaient désireux, pour reprendre une expression chère à Luciano Basile, le coach gapençais ; « de planter le dernier clou sur le cercueils des ambitions picardes ! »

2016-02-24 captain avant tirs but 2016-02-24 22.20.29

Le tempo de cette rencontre refléta les intentions affichées dans les 2 camps, en démarrant  sur les chapeaux de roues. Chaque équipe cherchant à prendre le large le plus rapidement possible. Le nombre de tirs s’équilibrant ; 31 pour Amiens et 34 pour Épinal. Une fréquence de shoots qui a permis aux 2 gardiens de se mettre en évidence. On connaît le talent d’ Andrej Hocevar, le portier d’Épinal, meilleur goal de la saison régulière, mais une fois de plus notre Micth Okeefe fut plus phénoménal qu’exemplaire, pendant tout le match, prolongations et tirs au but compris ! Une séance pendant laquelle il détourna les tirs des meilleurs artilleurs vosgiens. Au point de mériter pour certains inconditionnels du bonhomme le surnom de « Méga Mitch, The Wall » !
Ses coéquipiers ne s’y sont pas trompés et l’ont chaleureusement félicité à la fin de la rencontre, avant qu’il n’aille recueillir, au centre de la glace, les acclamations d’un Coliséum qui ne cachait pas sa joie.

Mitch décisif entouré d’une équipe qui a bien relevé la tête

L’histoire retiendra que les 2 équipes se sont neutralisées au tableau d’affichage, grâce à deux buts inscrits en supériorité numérique, et que nos gothiques qui ont relevé la tête, de belle manière, sont encore présents. Les modifications apportées par coach Olivier ont plutôt bien fonctionné. L’équipe toute entière est à féliciter, mais avec une mention particulière pour le combatif Captain Joël, capitaine exemplaire, qui a sonné la révolte, en étant sur tous les bons coups et en y allant de son but, MégaMitch, déjà cité, Tim Crowder, toujours opportuniste et efficace, sans oublier les « jeunes U22 », travailleurs infatigables , véritables « soutiers » qui ne rechignent jamais à payer le prix, ni Romain Bault qui a terminé la rencontre « vidé » mais heureux , comme tous les amiénois présents , ce mercredi soir, sur et hors de la glace.
Pas question de s’endormir sur ce succès, il faut maintenant se concentrer sur le 5ème match qui se déroulera, ce samedi 27 février à 20h15 à Épinal. Match retransmis en direct sur France Bleu Picardie.
Une victoire de nos Boys, nous permettrait de retrouver notre équipe le premier mars au Coliséum., et de prolonger la série

Allez Amiens

Jicehel