Napoleon Cup 2016

13006652_10154187189357754_2414621139404551340_n

De retour pour une 3ème édition, la Napoleon Cup, tournoi de préparation de début de saison, se déroulera sur la glace du Coliseum d’Amiens du 26 au 28 Aout 2016.

Les Gothiques accueilleront cette année 3 équipes étrangères, 2 d’entre elles ont déjà participé au tournoi, les Patriotes de l’université Quebec 3 rivières et les Nottingham Panthers, vainqueurs de la 1ere édition.

Nouveaux venus dans cette compétition, les Huskies de Kessel, pensionnaires de DEL2 (2ème niveau Allemand, juste en dessous de la puissante DEL).

 

Formule :

Les 4 équipes présentes s’affrontent sur 3 jours en formule championnat. Chaque équipe joue 3 matchs, face aux 3 autres clubs. Le vainqueur récolte 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire, 2 points pour une victoire aux pénaltys (pas de prolongation en cas d’égalité), 1 point pour une défaite aux pénaltys, 0 point pour une défaite en temps réglementaire.

A l’issu des 3 jours de compétition, l’équipe ayant le plus de points remporte le tournoi. En cas d’égalité de points, le classement se fera selon :

le résultat du match (entre 2 équipes), le goal average, le nombre de but marqués.

 

Calendrier :

  • Vendredi 26 Aout :

17h30 – Nottingham/Kassel

21h00 – Amiens/3 rivières

  • Samedi 27 Aout :

17h00 – Kassel/3 rivières

20h30 – Amiens/Nottingham

  • Dimanche 28 Aout :

11h30 – Nottingham/3 rivières

15h30 – Amiens/Kassel

 

Back for its 3rd edition, the Napoleon Cup, friendly preparation tournament will take place on the ice of the Coliseum Amiens from 26 to 28 August 2016.
Gothics receive this year three international teams, two of them had already participate at the tournament, the Patriots University Quebec 3 rivers and Nottingham Panthers, first edition winners.
New team in this competition, the Kessel Huskies, residents of the germany second level last year, promoted in the first level next season.
Formula :

4 teams present compete for 3 days in championship format. Each team plays 3 games, against the three others teams. 3 points for a win in regulation time, two points for a win in shoot-out (no overtime if tie game), 1 point for a loss in shoot-out, 0 points for a loss in regulation.
At the end of the 3 days , the team with the most points wins the tournament. In case of equality of points, ranking will be based as:
the result of the match (between 2 teams), the goal average, the number of goals scored.

Schedule :
Friday, August 26:
17h30 – Nottingham / Kassel
21h00 – Amiens / 3 rivers
Saturday, August 27:
17.00 – Kassel / 3 rivers
20h30 – Amiens / Nottingham
Sunday, August 28:
11:30 – Nottingham / 3 rivers
15:30 – Amiens / Kassel

Bon de commande / Tickets order

Nottingham_Panthers_Logo.svg Logo Patriotes Kassel-Huskies logo-club

Un mot sur les équipes :

- Nottingham:

Les Nottingham Panthers ont soulevé 2 des 3 principaux trophées du plus haut niveau du Royaume uni la saison dernière.

Les Panthers ont gagné la Challenge Cup pour la 6eme fois en 7 ans, dans une compétition que beaucoup définissent comme la leur ! Nous avons gagné la coupe de manière incroyable pendant 5 années de suite avant de la perdre il y a 2 ans, mais à Nottingham ils parlent de ce record avec ces termes « gagné d’avance ». Lors de la demi-finale de la Challenge cup, les Panthers étaient opposés à leur plus grand rival, Sheffield. (Nottingham v Sheffield se joue régulièrement à guichet fermé avec la venue de plus de 7000 personnes !)

Le résultat a été le plus net jamais réalisé avec une victoire 8-0 à Sheffield et 2 nouveaux buts sans réponse à Nottingham pour une victoire 10-0 sur l’ensemble des 2 matchs.

La finale de la Coupe se jouait en terrain neutre, à Sheffield face au tenant du titre Cardiff. Après 60 minutes, aucun but n’avait été marqué, et les Panthers ont décroché le titre en marquant à la 16eme minute des prolongations.

Bien que la course au titre a vu 5 équipes présentes jusqu’aux 2 derniers week-ends, Nottingham a lâché prise après avoir gagné la Cup, et se sont concentrés pour préparer les play-offs. En encore une fois les Panthers ont rencontré le succès, assommant Belfast en ¼ de finale, surprenant Fife au dernier match pour enfin battre Coventry, vainqueur des play-offs la saison précédente, sur le score de 2 buts à 0.

Les Panthers ont gagné 2 compétitions avec 2 blanchissages, et ont battu 2 tenants du titre en 2 finales.

Pour la prochaine saison, l’entraineur Corey Neilson prendra en charge l’équipe pour une 11eme année et cherchera à augmenter son impressionnant total de 13 trophées majeurs !

Il espère le faire avec le même noyau de joueurs. Ancien joueur NHL, joueur dur, Cam Jannsen sera parmi eux. Evan Mosey est parti pour un contrat AHL et 1 ou 2 joueurs ont arrêté leur carrière pour être remplacés par de nouveaux talents. mais ce qui va peut-être apeurer le plus les adversaires, c’est le retour du gardien Miika Wiikman, la star derrière ces 2 blanchissages pour remporter les 2 compétitions. Le gardien finlando-suédois revient pour une seconde saison avec les jaunes et noirs de Nottingham … et Nottingham revient pour la seconde fois à la napoléon cup après avoir gagné la 1ere édition il y a 2 ans.

Les spécialistes des coupes de Nottingham seront présents et chercheront à remettre la main sur le trophée en début de saison pour reprendre là où ils se sont arrêtés … En Vainqueurs ! (texte envoyé par Nottingham)

 

- Kassel:

L’histoire : Fondé en 1967 sous le nom ESG Kassel, on passe les premières années en jouant sur des patinoires naturelles dans la région. Avec la construction de l’aréna, à côté du stade de foot, en 1977 la ESG Kassel commence la compétition dans les ligues mineures de l’Allemagne et gagne plusieurs championnats régionaux.

En 1994 avec la création de la DEL, Kassel entre dans le plus haut niveau allemand de hockey sur glace. Dès cette année le club porte le surnom « Huskies ». Seulement trois ans plus tard en 1997 on atteint le plus grand succès de l’histoire du club avec le vice-championnat. De 2000 jusqu’à 2002 on perd trois fois de suite en demi-finale.

C’est le début des années turbulentes: En 2005/2006 la dégringolade est grande et le club se fait dégradé au deuxième échelon du championnat d’Allemagne. Un an plus tard on domine la ligue, mais on perd la finale. L’année prochaine les Huskies retournent enfin au plus haut niveau dans la DEL. Après deux ans dans les régions inférieures du tableau. Après une insolvabilité en 2010 les Kassel Huskies doivent recommencer tout au début dans la 5ème ligue. On remonte très vite dans la DEL2 avec des championnats en 2011 et 2014. La plus grande victoire de l’histoire récente est sûrement le championnat inattendu de l’année dernière. Avec 12 victoires et seulement deux défaites en séries éliminatoires les Kassel Huskies couronnent une saison incroyable.

L’équipe: L’entraîneur Rico Rossi entre dans sa troisième saison à Kassel, son adjoint Hugo Boisvert dans sa deuxième. Rossi est connu pour sa préparation méticuleuse avant les matchs. Les entraîneurs passent des heures à analyser des vidéos. Ils communiquent beaucoup avec les joueurs qui font beaucoup de progrès. Après 602 matchs pour Kassel le défenseur Sven Valenti (39ans) a mit fin à sa carrière au printemps. On doit en plus compenser la perte de Jamie MacQueen (93 points en 63 matchs) qui jouera dans la DEL à Berlin cette saison. Le cœur de l’équipe, depuis des années, sont les joueurs qui sont nés à Kassel : Le défenseur Alexander Heinrich (405 matchs) et les attaquants Michael Christ (370 matchs) et Manuel Klinge (562 matchs). Klinge, joueur national, a même participé au Jeux Olympiques en 2010 à Vancouver. Ensemble ils ont collectionnés plus de 500 buts et 650 aides pour Kassel. Les partisans espèrent fortement que ce trio restera ensemble cette saison. Klinge et Heinrich ont déjà signé leur contrat. Le gardien de but Markus Keller (joueur de plus grande valeur des séries éliminatoires en 2016) a aussi prolongé son contrat à Kassel ainsi que Braden Pimm. L’attaquant canadien a collectionné 68 points (24 buts/44 aides) en 62 matchs.