Normands et fans des Gothiques !

16 décembre 2017
visuel-site

C’est une histoire hors du commun. Le genre d’histoire qui ne s’invente pas… Finalement ce n’est pas une histoire mais bel et bien un conte de Noël auquel quatre Gothiques ont participé le jeudi 14 décembre dernier. Tout commence par un message privé reçu sur la page Facebook des Gothiques le 19 novembre. Ce message est adressé par Michael, enseignant d’une classe de CM1-CM2 à Guerville, petit village de 500 habitants. Comme beaucoup, Michael est séduit par la démarche des Gothiques au sein des écoles primaires. Jusqu’ici rien d’exceptionnel me direz-vous ! Effectivement, si ce n’est deux choses :

  1. Le maître d’école et ses élèves sont fans des Gothiques
  2. Guerville se trouve dans le département de la Seine Maritime en Normandie, terre des Dragons de Rouen !

Vous comprendrez que, fort de ces informations, la décision d’aller voir ces enfants fans de Gothiques en campagne normande trotte sacrément dans nos têtes et après quelques échanges la décision est prise : Bien qu’ils ne soient pas de la Métropole Amiénoise, nous irons à la rencontre de ces jeunes normands. Mais pour que la surprise soit totale, le secret sera gardé par le maître d’école vis à vis de ses élèves.  » Si vous saviez comme ils vont être heureux  » s’exclame ce dernier  » Les Gothiques c’est notre projet de classe, nous utilisons des photos de matchs en fond d’écran sur le TBI, chaque élève a choisi un joueur et présente une exposé sur ce dernier et lors des heures de sport, on pratique le hockey dans la cour de l’école ! « 

Jeudi 14 décembre 14h. Après une heure de route, nous arrivons à Guerville. Comme indiqué, l’école se trouve juste derrière la mairie. On est loin, bien loin de la ville, ici les classes sont réparties par village. Les maternelles ont leur classe dans un village voisin, les CP  dans un autre, et à Guerville 2 classes  : les CE1-CE2 et les CM1-CM2 de Michael. Comme convenu, aucun enfant n’est au courant de notre venue. Nous pénétrons silencieusement dans le préau de l’école et nous réalisons très vite l’amour que portent ces petits pour les Gothiques d’Amiens : Un sapin de Noël avec des mini-maillots de chaque joueur dessinés, découpés et accrochés en guise de boules de noël, sur le mur des dizaines de photos des joueurs, le classement, le logo… Bref, Mario Trabucco, Lauri Karmeniemi, Janne Laakkonen et Nicolas Favarin ne le savent pas encore en enfilant leurs maillots de matchs, mais dans quelques instants ce ne sont plus quatre joueurs mais quatre pères noël qui vont toquer à la porte et pénétrer dans la classe.  Comme vous le verrez sur le sujet vidéo, l’étonnement a été total. Les enfants avaient du mal à comprendre ce qu’il leur arrivait. Un grand silence suivi les premiers instants de totale stupéfaction et il fallu une bonne dizaine de minutes avant que certains n’osent prendre la parole tant ils étaient impressionnés devant nos quatre Gothiques.

L’après-midi fut exceptionnelle. Comme à chaque intervention en milieu scolaire, nous fîmes passer les différents éléments d’un équipement de joueur parmi les enfants, et lors de la diffusion des vidéos ludiques expliquant les règles du hockey, Mario, Lauri, Janne et Nico ont joué le jeu en allant s’asseoir aux côtés des élèves tels de bons petits écoliers ! Cerise sur le gâteau, Rémi, jeune élève de la classe, a présenté son exposé aux côtés de son joueur : Nicolas Favarin ! Avant de profiter ensemble de la récré et d’un café offert par le maître d’école, les joueurs offrirent à chaque élève un poster dédicacé et une main en mousse Gothique. Des cadeaux qui enchantèrent les enfants au point de faire monter les larmes de joie à la petite Pauline (très émotive). Des enfants aux anges, un maître d’école ravi , une petite Pauline consolée par les joueurs et qui finira sa belle après-midi avec un large sourire lorsque Nicolas lui prêta son maillot pour la récré.

Une récré au cours de laquelle quelques parents ainsi que le maire du village sont passés saluer les joueurs. Vraiment sympa ! Au moment de repartir, les enfants nous gratifièrent d’une haie d’honneur. C’est certain, ils se souviendront très longtemps de cette après-midi de décembre lorsque les Gothiques sont venus les voir à l’école du village. D’ailleurs, une partie du village s’organise pour faire le déplacement à Amiens et encourager les Gothiques face aux Pionniers de Chamonix le vendredi 5 janvier prochain ! Certes c’était loin, mais qu’est-ce que c’était bien ! Vive la ruralité et vive les habitants de Guerville !