Nouvelle victoire des Gothiques au Coliseum !

17 septembre 2017
visuelarticlesite

Les Gothiques recevaient ce dimanche après midi l’Etoile Noire de Strasbourg pour le compte de la troisième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus.
Tenus en échec 1-O à Epinal vendredi, les Amiénois avaient pour objectif de se rassurer contre les Strasbourgeois. Ils pouvaient compter sur la présence de Nicolas Favarin, arrivée en fin de semaine de République Tchèque. Privés de Elie Marcos, toujours convalescent, les hommes de Richer n’avaient plus marqué depuis la lourde victoire face à Angers. Les strasbourgeois restaient quant à eux sur deux défaites d’affilées en ayant encaissé 12 buts.
La domination technique se fait tout de suite ressentir dans ce match. Les Gothiques posent la crosse sur le palet et installent un attaque-défense dans la zone offensive. Beaucoup de lancers, une présence physique plus importante, il ne manque qu’un but. Celui ci tarde à arriver, et contre ce genre d’équipe cela peut être dangereux. Les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge à la fin du premier tiers, mais les Gothiques ont clairement l’avantage au niveau des lancers cadrés.
Les Amiénois reviennent avec les mêmes intentions dans un deuxième tiers similaire au premier. Malgré de nombreuses occasions, les locaux n’arrivent pas à trouver le fond des filets et les Strabourgeois en profitent pour contre attaquer. Buysse se déploie à deux reprises avant que West ne trouve la faille sur un superbe jeu à trois entre Laakkonen, Romand et l’américain. On se dit alors que le plus dur est fait, et qu’au vu de la supériorité Amiénoise, les filets devraient encore trembler plusieurs fois. Cependant, l’Etoile Noire ne l’entends pas de cette oreille, et inscrit un but contre le court du jeu. Sur une entrée en zone anodine, Buysse est battu entre les jambières : tout est à refaire.
Le troisième tiers commence à peine que Kuralt ne tarde pas à redonner de l’avance aux siens. Encore une fois, c’est une superbe action à trois avec Giroux et Trabucco, que le slovène n’a plus qu’à pousser la rondelle au fond des filets. Ce sera alors le déclic pour les Amiénois. Giroux inscrit deux buts coup sur coup. Tout d’abord sur une contre attaque menée par Halley, où le canadien patiente bien et shoot, Giroux, lancé n’a qu’a récupérer le rebond et donne deux buts d’avance à son équipe. Puis, sur un jeu de puissance, l’ancien joueur de Trois Rivière est trouvé seul par Romand et trompe le gardien Strasbourgeois pour la quatrième et dernière fois de la soirée.
Une victoire qui fait du bien, après avoir passé quatre tiers et demi sans marquer, les Gothiques inscrivent quatre buts à domicile. Cela est de bonne augure avant le déplacement chez le champion en titre, Gap, puis la réception de l’ennemi Rouennais vendredi prochain au Coliséum.