La presse picarde derrière les Gothiques : « Yes , they can ! »

24 janvier 2015

La finale de la Coupe de France qui se disputera ce dimanche 25 janvier, par nos Gothiques, a vraiment mobilisé la presse amiénoise qui a abondamment mis le projecteur sur les hockeyeurs amiénois et continue à mobiliser ses rédactions pour rendre compte de leurs activités.
Le JDA, lors du lancement de sa nouvelle formule, a consacré une double page signée Antoine Caux, à leur excellent parcours.
Le Courrier Picard, par l’intermédiaire de Sophie Roguez, Kristell Michel et quelques fois Rachid Touazi , sans oublier les belles illustrations de Fred Haslin, relaie assidûment la vie des différentes équipes du HCAS et celle de la formations qui évolue en Ligue Magnus. Ce quotidien régional vient d’ailleurs de publier un cahier central consacré à cette finale, avec des interviews de Romain Bault, Fabrice Lhenry et d’Antonin Manavian, et ce n’est pas fini…. ! comme le détaille l’amie Sophie :
« Nous serons 3 à Marseille ; je pars en train samedi matin, Kristell sera dans un bus de supporters avec Fred. Concernant la part à consacrer à cette finale, nous avons envisagé les deux hypothèses ; mais, évidemment, en cas de victoire la pagination sera, bien sûr, à hauteur de l’évènement ». Autre innovation liée à la Coupe de France, la mise en ligne, d’une vidéo, toujours consultable gratuitement sur le site du journal, réalisée lors du dernier entraînement des Gothiques., avant leur départ vers la Canebière et cette étape lyonnaise victorieuse.
Des images réalisées par Thomas Diévart, éditeur au site Web du Courrier, qui gère les applications et le site Internet du journal, et qui possède également la compétence vidéo pour agrémenter les contenus du site.
« L’idée reste de montrer à nos lecteurs les dernières images des Gothiques à l’entraînement avant leur départ pour Lyon et Marseille et prendre un peu le pouls avant ce déplacement décisif »
Pour les rencontres importantes, comme la demie finale, le quotidien régional organise des « live » qui permettent aux supporters de suivre l’évolution du score en direct ; des opérations très prisées par les lecteurs.
A l’instar des autres médias, le Courrier a organisé un sondage, avec cette seule question : « Amiens va-t-il remporter cette Coupe de France ? »
Réponse de Sophie : « Les dés sont peut être légèrement pipés, car comme cette opération est relayée par les réseaux sociaux, on soupçonne que plusieurs rouennais participent au vote, mais, jusqu ‘au moment où je vous parle, (vendredi soir), c’est toujours Amiens qui a les faveurs des pronostics ! »
France 3 Picardie, la télévision régionale, a également mobilisé sa rédaction, à la hauteur de l’évènement comme l’explique Marie Roussel :
« Une équipe de reportage est partie d’Amiens ce samedi matin, pour suivre l’équipe à Marseille ; elle se compose d’une journaliste rédactrice, d’un cameraman, et d’un monteur. Emilie, la journaliste sera en direct dans le journal de ce samedi soir, 19 heures. Demain, dimanche midi, avant le coup d’envoi, je ne sais pas encore s’il y aura un direct, car nos journaux dominicaux du midi sont très courts. En revanche une très large page sera consacrée, à ce vrai évènement, dans tous nos bulletins d’informations de dimanche soir et de lundi. Chronologiquement le sujet sera traité, dimanche soir dans l’édition de 19 heures (rediffusion vers 22/23 heures, dans le journal national). Nous reviendrons à l’antenne sur le sujet lundi midi dans notre traditionnelle page « sports ». En résumé, nous couvrirons très largement le sujet, ce samedi soir, dimanche soir et lundi midi, avec des reportages, des directs et des interviews ! »

La mobilisation est également de mise du côté de France bleu Picardie, le diffuseur historique des directs hockey, ciblés Gothiques :
« Depuis plus de 20 ans, France bleu Picardie retransmet tous les matches des gothiques, au début, nous ne faisions que ( !) les déplacements et l’intégralité des play-offs, mais depuis la saison dernière , nous retransmettons également l’ensemble des matches de Ligue Magnus, disputés au Coliséum comme à l’extérieur », détaille Mathieu Dubrulle.

Quel est le dispositif mis en place pour cette finale de Coupe de France ?

« Depuis le début de la semaine, nous avons un suivi régulier et quotidien de l’activité des Gothiques. Depuis quelques jours, nous faisons gagner à nos auditeurs des « packs Coupe de France » qui comprennent l’entrée à la patinoire, le voyage aller/retour, en bus ou en TGV. Au total nous avons offert, toujours sur la base d’un jeu, avec un tirage au sort pour désigner le lauréat, une vingtaine de ces lots ».

Revenons au dispositif

« Nous devions nous déplacer à 4 sur Marseille, mais le report du match de football de l’Amiens S.C. contre Avranches, programmé la veille du match des hockeyeurs, m’empêchera d’être dans la tribune de presse marseillaise. L’équipe d’envoyés spéciaux sera donc composée de 3 personnes, en position commentateur : Antoine Barège, qui commentera la rencontre avec Bertrand Quique, le speaker officiel du Coliséum, en qualité de consultant ; nous aurons Bénédicte Robin, une journaliste qui partira, dans le bus des supporters, samedi à 20 heures, un technicien amiénois, avec son matériel, complétant notre équipe.
Pour ma part, je serai sur le dispositif, dans les studios de la station, à Amiens
Nous prendrons l’antenne dimanche, à partir de 12h30, pour une émission spéciale, afin de faire découvrir les coulisses de cette finale historique. Pendant cet avant match, nous aurons, à nos côtés la présence d’un journaliste de France bleu Haute Normandie, qui nous donnera la vision rouennaise, et un certain nombre d’invités qui vont défiler au micro pour donner leurs sentiments d’avant match.
Après la retransmission intégrale du match en direct, et en fonction du résultat, nous déterminerons si nous gardons l’antenne plus ou moins longtemps. Le résultat aura également une incidence sur les programmes du lundi,
De façon certaine, « la tribune des sports » de ce lundi, sera naturellement consacrée à l’évènement ; bien évidemment si nos Gothiques ramènent la Coupe, nous « casserons » l’antenne, pour faire vivre ce grand moment aux auditeurs, y compris l’arrivée de la Coupe de France, en terre picarde dans une ambiance que vous imaginez, et ce, dans l’improvisation la plus totale,…. !! »

Pour terminer quel est ton pronostic ?

Quel pronostic, celui du cœur ou le journalistique ? Côté cœur, c’est vous vous en doutez 200% gothique ; victoire 8 à 0 pour Amiens !! Plus sérieusement, je pense que nous allons vivre une finale serrée, qui peut basculer en faveur des gothiques.
Revenons maintenant au côté journalistique: en dehors de l’âme du supporter inconditionnel. Sur le papier, Rouen est plus fort, mais quand je vois que cette équipe s’est inclinée en finale de la Coupe de la ligue contre Grenoble. Je dirais que, selon la formule consacrée : sur un match , tout est possible, comme la récente défaite de Rouen à Brest !
Pour obtenir un tel scénario, il faudrait simplement que Rouen soit un tout petit peu en dessous de sa forme habituelle et que Amiens soit transcendé, car, même une équipe gothique en pleine forme ne peut pas battre un Rouen sur le même état de forme. On peut toujours imaginer que cela se goupille mal pour nos voisins normands, Amiens ouvre le score ce qui met le doute chez les dragons, et comme, ils ne disposent pas des mêmes repères au POMGE que dans leur patinoire de l’Île Lacroix…
Ajoutez à cela un maximum de réussite et un gardien en état de grâce et puis voilà.. J’espère cependant que nous allons vive une finale équilibrée ! »
La presse picarde à donc le cœur qui penche côté Amiens, nous aussi, et nous pensons qu’ils vont le faire : « Yes, they can !

Jicehel