Razzia sur le puck !!

12 décembre 2014

Ne vous fiez pas au score fleuve, (10 à 2), affiché à l’issue du quart de finale de Coupe de France qui a opposé les Dogs de Cholet aux gothiques d’Amiens, car la partie ne fut pas aussi simple que cela. A l’issue du premier tiers, les amiénois semblaient être parfaitement entrés dans le match, en menant par 2 à 0, avec un 3ème but, justement refusé, car l’arbitre avait sifflé avant que le palet ne pénètre dans la cage de Sagez. On s’attendait alors à ce qu’ils déroulent tranquillement dès le début du second tiers temps. Mais les choletais ne l’entendaient cependant pas de cette oreille, puisqu’ils n’ont cédé que dans la seconde moitié de la rencontre !
Très exactement après la 34ème minute de jeu, lorsque « Baraccuda » Devin Gannon , a inscrit, avec l’aide de Kevin Dusseau et de l’intenable Joël Champagne, le second de ses 3 buts.
Jusqu’à ce moment les Dogs n’avaient rien lâché, répondant quasiment du tac au tac, par Joonas Petteri Parviainen et Sebastien Beauregard, (assisté de Guillaume Drozdz) aux buts marqués par Gannon, déjà cité, et Rémi Thomas, (qui ,blessé quelques minutes plus tard devra quitter ses coéquipiers). A cet instant, le score n‘était que de 3 à 2 en faveur des pensionnaires de la Ligue Magnus, pas de quoi vraiment inquiéter les amiénois un peu surpris de la résistance des Dogs qui continuaient à mordre avec envie dans le « match de leur saison » !

A partir de cet instant, le physique gothique allait enfin parler ; 7 buts, signés Devin « Barracuda », Shayne Stockton, David Bastien, par deux fois et, Rudy Matima, allaient s’ajouter au tableau d’affichage.
Les Gothiques ont ainsi réalisé une véritable razzia sur le puck pour s’offrir un tableau d’affichage plus conforme à leur statut ; ce qui, encore une fois, n’enlève rien, à la vaillance des choletais , à qui l’on souhaite la meilleure des suites dans leur championnat.

Olivier D20141209 barracuda 2uclos, le coach assistant, se félicitait plus du résultat, qui ouvre les portes de la demie finale, que de la manière: « Nous nous doutions bien, que Cholet n’allait pas tenir le rythme du premier tiers pendant les 60 minutes du match. C’est vrai que les premières minutes ont été un peu compliquées. Nous avions pourtant bien mis en garde les joueurs en leur disant que sur un seul match, à élimination directe, on ne sait jamais ce qui peut arriver, même si nous nous situons à un niveau supérieur ou supposé tel. Nous avons rencontré le même genre de difficultés lors des rencontres contre Morzine, Caen et Brest.

Ces situations semblent difficiles à gérer mentalement pour les joueurs. Mais l’essentiel a été assuré avec cette victoire, (même si la manière n’était pas parfaite) ; qui nous propulse dans cette demie finale,(programmée le 6 janvier 2015). Il s’agira sans doute de l’un , sinon du plus important, des matches de notre saison ! »

La razzia sur le puck s’est poursuivie dans les vestiaires amiénois, puisque pour respecter la tradition hockeyistique deux joueurs ont reçu de la part de leurs partenaires, un palet pour marquer les performances réalisées pendant la partie. Les deux récipiendaires se nomment Devin , Barracuda, Gannon (par ailleurs désigné homme du match), pour ses 3 buts, et Rudi Matima, un de ces jeunes talentueux gothiques , (alignés de plus en plus souvent dans l’équipe Elite, comme Guillaume Duquenne qui a participé à la fête, en entrant sur la glace à la fin du 3ème tiers ); qui venait d’inscrire  son premier but en Ligue Magnus !!
Jicehel

Photos: Marc Dubois & Jicehel