Rouen égalise dans la série

14 mars 2018

Les Gothiques recevaient ce soir les Dragons de Rouen pour le match 4 des demi-finales de Play-Offs. Après la superbe victoire d’hier, remportée aux TAB sur le score de 3-2, Rouen, qui n’a pas l’habitude d’être chahuté de la sorte, est dans l’obligation de réagir. Espérons que le physique ne fasse pas défaut coté Amiénois, car le match d’hier fut intense physiquement, et la fatigue commence à se faire ressentir.

Fabien Colotti, blessé au match 1, fais son retour coté Rouen. Fabrice Lhenry a décidé de remanier ses lignes pour déclencher une réaction de ses joueurs, et pour bloquer le jeu Amiénois qui gêne tant le bloc des Normands. Coté Amiénois, pas de changement, et HCB garde les cages picardes, opposé à M.Pintaric.

On s’attendait à une réaction Rouennaise, nous l’avons. Certes les Dragons sont bien meilleurs qu’hier, mais ce sont aussi les Gothiques qui ont du mal à rentrer dans le match. Les joueurs semblent avoir les jambes lourdes, et n’arrivent pas à imposer l’intensité d’hier. Le héro du match 3, Mario Trabucco, est pénalisé après seulement 30s, et Rouen est en supériorité numérique. Celle ci est neutralisée par la défense Amiénoise, mais les Dragons continuent leurs assauts de la cage de Buysse. Wohlberg tente un « wrap-around » (un tour de cage), mais Buysse stoppe sa tentative. Le dragon finit son effort, et reprend son propre rebond qu’il propulse dans le fond des filets : cela fait 0-1. Les Dragons semblent être sur tous les palets, ou les Gothiques sont en retard sur tout les palets, ce sont deux vérités. Florian Chakiachvili, un des Rouennais qui a le plus marqué contre Amiens cette saison, continue sur sa lancée : seul dans le slot, il est servi par Loïc Lampérier, et reprend instantanément. Son shoot trouve la lucarne de Buysse qui ne peut rien faire vu la puissance du lancer. Amiens n’y arrive pas, en témoigne la statistique des tirs : 14 tirs à 3 pour Rouen.

On se dit que l’entre tiers arrive au bon moment pour stopper l’hémorragie, mais non. A peine de retour des vestiaires, Anthony Guttig réalise un festival dans la défense, lance, et trouve encore une fois la lucarne de HCB pour mener 3-0. Les Gothiques sont pénalisés dans la foulée, mais en infériorité, ils se retrouvent en situation de contre-attaque à 3 contre 1. Trabucco lance et envoie le palet dans la lunette de Pintaric. S’en suit une mini révolte Amiénoise, mais qui ne dure que quelques temps. Rouen reprend peu à peu la main mise sur le match.

Le troisième tiers avance et on se dit que les Gothiques n’ont pas la capacité de revenir. Rouen est trop fort ce soir, et les Amiénois semblent impuissants. Nicolas Deschamps scelle la victoire Rouennais d’un 4eme but en fin de match, et Rouen revient à 2 partout dans la série. Un match compliqué pour les Gothiques, qui n’ont tiré que 21 fois à la cage (contre 41 pour Rouen). Il faudra profiter un maximum de la journée et demi de repos pour reprendre des forces et aborder au mieux la rencontre de vendredi, avec peut être à la clé une victoire, pour tenter de finir la série dimanche au Coliséum. Mais pour cela, il faudra aller re-créer la sensation à l’île lacroix !

Crédit photo : Léandre Leber Gazette Sport