T. Henno : « Nous serons l’O.M. , et en face , il y aura le PSG ! »

22 janvier 2015

Rencontre avec Thomas Henno, le président du HCAS, à 72 heures du coup d’envoi de la finale de Coupe de France

J moins 3, ce match historique…

« C’est effectivement un moment historique pour le club, historique d’y être, mais ce serait encore plus de graver le nom du club sur cette coupe ».

Dans quel état d’esprit êtes vous à l’avant-veille de ce rendez vous ?

« Il faut être clair ; dans la tête de tout le monde, on y va pour gagner, par pour simplement participer,. Nous nous sommes donnés l’opportunité de disputer une finale ; mais une finale ça ne se joue pas, ça se gagne ! Une formule, voire une « lapaliçade » que l’on retrouve dans la bouche de tous les entraîneurs, et ce quel que soit le sport ! »

Où puisez-vous la certitude que nous allons ramener la Coupe à Amiens ?

« Parce que nous allons à Marseille avec un compteur remis à zéro même si sur le papier, au regard des statistiques, il faut bien reconnaître une légère inclination pour Rouen, c’est une évidence. Je dis que l’on remet les compteurs à zéro , car nous allons évoluer en terrain neutre, devant un public qui, pour une grande part, va découvrir le hockey. Nous espérons avoir tout le public marseillais, et la bonne mère, derrière nous. Nous serons l’O.M et en face, il y aura le PSG !
Mais soyez assurés que nous allons sur la Canebière, avec la rage du challenger, de celui qui va tout donner. Tous les joueurs sont naturellement dans ce même état d’esprit et possèdent la rage de vaincre. Cette équipe l’a déjà prouvé ; elle possède un cœur et des tripes inaltérables, et est capable de battre n’importe qui, dans les grandes occasions ; nous l’avons déjà prouvé en bousculant quelques grosses écuries.
J’entends savourer cette Finale de Coupe de France, à sa juste valeur. Si le saint Graal reste le trophée de la Ligue Magnus, pas question pour autant de bouder le plaisir que constitue cette finale. C’est une très bonne chose pour Amiens, je suis ravi du travail du binôme de coachs et de l’effervescence qui règne autour de cet évènement : cela ne peut que satisfaire nos fidèles partenaires et supporters.
Le Coliséum devrait afficher complet jusqu’à la fin de saison ; ceux qui ont pris leur abonnement en début de saison ou les autres qui viennent, plus ou moins régulièrement, passent de bons moments avec nous. Un président de club ne peut qu’être satisfait de voir l’engouement que suscite son équipe et le sport qu’elle pratique…. »

Propos recueillis par Jicehel