U22 : Une victoire insuffisante pour accéder en finale

14 février 2016
20150216-01-anglet-U22

Ce jeudi, 11 février et le lendemain, les U 22 Gothiques accueillaient leurs homologues rouennais, pour une demie finale nationale qui promettait d’être serrée. Les 2 formations sont habituées à ces oppositions au plus haut niveau français ; la saison dernière, ce sont les dragonneaux rouennais qui ont remporté le titre sur le glaçon du Coliséum., Un parfum de revanche soufflait dans l’air ; « Pas question pour nos jeunes Gothiques de partir en vacances à l’issue de cette double confrontation ». Comme les jeunes rouennais devaient être dans le même état d’esprit, l’affiche a tenu ses promesses. Beau jeu et engagement physique ont été aux rendez vous des 2 matches.

Trop de buts   encaissés  lors du match 1

Malheureusement la première rencontre a été largement bénéficiaire aux jeunes rouennais, au moins au tableau d’affichage. Sur la glace, les gothiques, qui pourtant s’étaient souvent assurés la possession du palet, n’avaient pu la concrétiser en buts.
Les 10 premières minutes de jeu se déroulèrent sans aucun but ; attaques et défenses se neutralisant sans dommage pour les filets. Les évènements ne s’emballant que de la 10ème à la 13ème minute avec 3 buts, réussis en première période : 2 pour Rouen et 1 pour Amiens
Les amiénois nullement découragés par ces évènements contraires, affichent, dès leur retour sur la glace leur volonté de revenir au tableau d’affichage, mais ce fut encore une domination stérile. Les rouennais, solides et disciplinés en défense, laissaient passer l’orage, sans encombre. Ils firent même mieux puisqu’ils exploitèrent victorieusement 2 contres aux 35 et 39émes minutes.
A 4 à 1, au début du dernier tiers, les choses semblaient bien mal engagées, elles allaient empirer rapidement au bout de 5 minutes, lorsque Rouen inscrivit le 5ème but ! Cette fois les carottes semblaient vraiment cuites, même si le duo Romain Carpentier/Rémi Thomas, à moins de 2 minutes de la sirène inscrivait le second but qui entretenait une mince lueur d’espoir pour le match du lendemain.

2016-02-12 finale U 22 b 2016-02-12  finale U22 B 2

Une seconde rencontre au profit des Gothiques

Une petite lumière, qui, le lendemain, se transforma en fol espoir, quand, après un peu plus de 7 minutes de jeu, nos gothiques, par l’intermédiaire de Rémi Thomas et Nicolas Leclerc, menaient la danse avec un avantage de 2 buts, comblant ainsi une grande partie de leur retard au tableau d’affichage, sur l’ensemble des 2 rencontres.
Mais les jeunes rouennais, un peu déboussolés par le début de match tonitruant des amiénois ne tardaient pas à reprendre leurs esprits et à réagir efficacement par Antoine Mony, qui à la 18ème minute, réduisit le score.
La suite de la rencontre peut se résumer, surtout en seconde période, à un bombardement ininterrompu de la cage rouennaise, par les artilleurs locaux. Mais Quentin Papillon, le gardien visiteur, bien protégé par sa défense, démontra une nouvelle fois l’étendue de son talent, en repoussant tous les missiles gothiques, à l’exception d’un seul signé Romain Carpentier (48’56).
Une réussite gothique qui ne changea pas l’issue de ces demies finales puisque Rouen, par Besseau était parvenu à tromper Coco Cunsolo , quelques minutes auparavant.
Victoire amiénoise par 3 à 2 , mais insuffisante pour accéder à la finale de cette catégorie jeunes qui sera supprimée la saison prochain.
Les hommes d’Olivier Duclos, en dépit de leur envie, n’ont pas réussi à combler le déficit en buts trop important, concédé lors du premier match, mais ils auront toutefois réalisé une belle saison.

Bravo à tous et au public venu les encourager, bon vent et bonne chance aux Rouennais qui défendront le hockey de la plaine, face à Anglet ou à Grenoble, les 2 autres demi- finalistes qui s’affronteront le week-end prochain !

Jicehel

Joueurs amiénois figurant sur la feuille de match :

Alexandre Jeanjean, Thibault Thuillier, Rémi Thomas, Fabien Kazarine, Loïc Coulaud,Kevin Tassery, Romain Carpentie, Clément Garrido, Jason Garrido, Jason THorrignac, Mathieu BallengheinCorentin Consolo, Buriez Antoine, Boucault César,Delbecque Ernest, Clément Loger, Fabien Bourgeois, Matisse Bienaimé, Beauvillain Téo, Matima Rudy,Nicolas Leclerc, Adrien Josse,