Une défaite amère

23 septembre 2017
visuelsite

Hier soir, Les Gothiques recevaient les Dragons de Rouen, le frère ennemi Normand. Ce derby des plaines est toujours très attendu du monde du hockey, et malgré les nombreux titres séparant les deux équipes, on sait que ce match n’est jamais joué d’avance.

Les hommes de Richer, privés de Bault, Perry et Coulaud restent sur une défaite chez le champion en titre Gapençais. Ils retrouvent l’ancien Amiénois Kévin Dusseau, dont l’équipe a été défaite à domicile plus tôt dans la semaine par les Boxers de Bordeaux (6-7). Les deux équipes avaient donc un seul objectif : la victoire. Tout d’abord car comme le dit l’adage « un derby ça ne se joue pas, ça se gagne ». Puis surtout sur le plan comptable, les deux équipes ne peuvent se permettre de perdre des points précieux dans un championnat aussi serré.
Le match débute sur un faux rythme. Tantôt rapide, tantôt lent, le jeu n’est à l’avantage d’aucune des deux équipes. On termine le premier sans grosses occasions, et on débute le deuxième tiers temps sur un le même rythme. Des possibilités franches ne sont pas nombreuses, mais c’est bien Rouen qui, par l’intermédiaire de Dusseau, ouvre le score sur un temps fort des Dragons.

Les Amiénois reviennent avec des autres intentions dans le troisième tiers, et cela est payant. Sur un tir de Prissaint, excellent hier soir, Romand dévie le palet qui termine sa course entre les jambières d’un Pintaric battu. Les Rouennais parviennent à contenir les offensives Amiénoises, et c’est au tour de Buysse de s’illustrer. Réalisant encore un match énorme, le gardien français tient son équipe et l’emmène en prolongation. Les joueurs auront donc dix minutes à 3 contre 3 pour tenter de remporter le match, sinon des tirs de pénalités s’ensuivront. Une prolongation dominée par des rouennais plus à l’aise techniquement. West prend une pénalité pour retenir, et sur le jeu de supériorité, le défenseur international Chakiachvili trompe Henry Corentin Buysse. C’est une défaite amère car les Gothiques se sont beaucoup donnés ce soir, et avaient bien contenu cette équipe des Dragons. Il faudra tout de suite se ressaisir dès mardi, avec la réception des Lions de Lyon.