Une victoire 6 buts à 3 après un début difficile.

9 janvier 2015

Encore un long déplacement pour les Gothiques qui se font surprendre assez vite dans ce début de match, par les locaux qui prennent donc l’avantage au bout de 5 minutes de jeu. Joël Champagne ( le grand monsieur du match) permet aux Gothiques de recoller au score en fin de tiers temps, à quelques minutes de la sirene. 1-1 à la fin de la première période.

Le second tiers démarre avec une équipe d’Amiens dans la continuité de la fin de période, qui tient le match par le bon bout, mais les joueurs de Barry se font surprendre sur un contre des chamois très bien mené. Les Chamoniards ajoutent même un 3eme but en supériorité numérique quelques minutes plus tard pour faire le break.

Encore une fois, les gothiques sont menés et doivent courir après le score, mais l’espoir renait rapidement puisque Joël Champagne (pour son 2eme but de la soirée) ramène les amiénois à 3-2. Le jeu est plus âpre et accroché, les acteurs ne lâchent pas un pouce de terrain. Et lors d’une période de jeu à 4 contre 4, le 64 …encore lui égalise à quelques instants de la fin du tiers temps. Joël s’offre pour l’occasion un vrai hat-trick, 3 buts d’affilés dans le meme match.

La dernière période démarre par la meilleure des manières en prenant l’avantage sur un shoot de Jamie Vanderveeken suite à un excellent travail de david Bastien, auteur d’un match complet en « play-maker » avec 3 assistances. Le jeu à 4 blocs prôné par les entraineurs permet aux Gothiques de finir avec plus de rythme que Chamonix. Kevin Dusseau qui nettoie la lucarne du portiers haut-savoyard sur un shoot puissant et offre 2 buts d’avance à Amiens. Il reste 13 minutes à jouer et les gothiques maitrisent le match jusqu’à la 54eme minute où les locaux bénéficient d’un tir de pénalité … que Mitch O’Keefe négocie au mieux.

La fin de match met le portier picard en avant avec beaucoup de travail à effectuer, face aux attaquants chamoniards d’autant que David Bastien est exclu assez sévèrement pour un piquage … 6 min à jouer dont 5 en infériorité numérique. Heureusement les locaux prennent une pénalité à 3 min de la fin, et sortent leur gardien au même moment. La pression monte encore d’un cran quand Marc Belanger se voit infliger un temps de cachot. A 5 contre 3 et en cage vide, les chamois négocient très mal leur avantage numérique, et se font punir dans la cage déserte, par Axel Rioux, lors des retours de punis avec 6 chamoniards pour 4 amiénois.

Le score ne changera plus, et les Amiénois ramènent 2 points importants pour le classement après en avoir laissé partir quelques uns pendant les fêtes.

L’homme du match est évidemment notre 64 Joël Champagne qui avec ses 3 buts, et plus de 85% d’engagement gagné a largement montré la marche à suivre à ses coéquipiers!